• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Mont-de-Marsan : la jeune femme retrouvée morte avait 24 ans

Le tunnel où a été découvert le corps de la jeune femme a été fermé au public / © Marie-Eve Constant - France 3 Aquitaine
Le tunnel où a été découvert le corps de la jeune femme a été fermé au public / © Marie-Eve Constant - France 3 Aquitaine

Le procureur de la République de Mont-de-Marsan, Olivier Janson, a fait le point sur les avancées de l’enquête après la mort d'une jeune femme sous une voie ferrée à Mont-de-Marsan dans les Landes.

Par Sandrine Papin

La jeune femme retrouvée morte dans un tunnel sous une voie ferrée, reliant les communes de Mont-de-Marsan et Saint-Pierre-du-Mont, a pu être identifiée. 

24 heures après la macabre découverte, le procureur de la République Olivier Janson a donné une conférence de presse ce lundi après-midi.

Il s’agit de Johanna Blanes. La jeune femme habitait Saint-Pierre-du-Mont depuis plusieurs années. Née à Toulouse, elle était âgée de 24 ans. 

Selon nos confrères de France Bleu Gascogne, elle était la maman d'un garçon de 19 mois. Elle se serait rendue dans une boîte de nuit montoise samedi soir et aurait  pris la direction de son domicile, seule et à pied, comme elle en a l'habitude. 

Pour l’instant, les enquêteurs ont très peu d’éléments.

Un appel à témoin est lancé pour tenter de comprendre les circonstances de ce drame qui s’est produit juste à côté de l’IUT.

"Je souhaite appeler toutes les personnes qui ont pu croiser cette jeune femme dans la nuit du 6 au 7 juillet ou qui auraient assisté à une rencontre qu’elle aurait pu faire de se faire connaître." indique le procureur de la République. 

Les enquêteurs appellent également "toutes personnes" dans la région ayant subi des agressions "dans des conditions similaires" à se
faire connaître, précisé Olivier Janson .


C’est un promeneur qui a alerté les secours peu après 7 heures dimanche au petit matin. La victime a été retrouvée dans ce tunnel exclusivement réservé aux piétons. 
 
© Marie-Eve Constant - France 3 Aquitaine
© Marie-Eve Constant - France 3 Aquitaine
 

Traces de violence

Une enquête pour "homicide volontaire" a été ouverte.

La piste criminelle est privilégiée par les enquêteurs, qui ont découvert des traces de violence "importantes", selon les mots employés par le procureur, sur le corps de la victime.

Le corps de la jeune femme a été transporté à l’institut médico-légal de Bordeaux.

Le procureur de la République Olivier Janson attend les résultats de l’autopsie qui doit être pratiquée ce lundi, mais précise qu’il ne les communiquera pas.

Le magistrat s'est refusé à ce stade de l'enquête à tout autre commentaire sur la personnalité de la victime et les circonstances de sa mort.

L'enquête mobilise une dizaine d'enquêteurs de la police judiciaire de Mont-de-Marsan et une quinzaine de la Direction  interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) de Bordeaux.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Blues passions à Cognac : Lavilliers et Yarol

Les + Lus