• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Municipales 2020 à Mont-de-Marsan : y aura-t-il une bataille pour la succession ?

Geneviève Darrieussecq invitée de Dimanche en politique, annonce qu'elle est candidate aux municipales / © Christine Le Hesran
Geneviève Darrieussecq invitée de Dimanche en politique, annonce qu'elle est candidate aux municipales / © Christine Le Hesran

Il pourrait bien y avoir un duel inédit à Mont-de-Marsan pour les municipales de mars 2020. Geneviève Darrieussecq, Modem, ancienne maire élue en 2014 entrée au gouvernement, se déclare candidate alors que celui qui l'a remplacée dans le fauteuil de maire a déjà annoncé sa candidature. 

Par Christine Le Hesran

Voilà un duel dont Geneviève Darrieussecq préfèrerait se passer. L'ancienne maire de Mont-de-Marsan, élue en 2014 sous l'étiquette Modem en boutant l'équipe socialiste hors de la mairie, a confié son fauteuil à un adjoint, Charles Dayot. C'était en 2017 lorsque Edouard Philippe l'a invitée à rejoindre son gouvernement, lui confiant le secrétariat d'Etat aux Armées. 

Mais voilà. En juin dernier, l'adjoint devenu maire a pris tout le monde de court, annonçant sa candidature pour mars 2020. il revendique " son engagement associatif depuis 25 ans , ancré sur ce territoire, sa vie, au coeur du réacteur municipal " nous dit-il. "C'est un engagement de tous les jours, avec des actions concrètes et la nécessité d'aller un peu plus loin. C'est ce qui me pousse à continuer. "

J'ai pris pleinement la mesure du rôle de maire et des responsabliités que ça implique. 
Charles Dayot
 

Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan, explique pourquoi il est candidat aux municipales de 2020
 
 
Charles Dayot, maire de Mont-de-Marsan, explique pourquoi il est candidat aux municipales de 2020
 

Crispations


Voilà de quoi crisper les relations entre l'ancienne et l'actuel maire, car il n'y a qu'un fauteuil pour deux en mars 2020. Et Geneviève Darrieussecq ne se résout pas à n'avoir aucun rôle dans cette campagne et cette ville qu'elle a gagné aux socialistes en 2014. Elle l'a répété sur le plateau de notre rendez-vous politique ce vendredi 20 septembre :

Mont-de-Marsan, c'est mes tripes, c'est ma ville( .. ) Je veux participer à cette élection, je serai candidate dans cette élection municipale.
Geneviève Darrieussecq - secrétaire d'Etat aux Armées -

 

Candidate en première position, dans le but de redevenir maire ? Genevière Darrieussecq préfère réserver sa réponse aux Montoises et aux Montois. " Je participerai, je ne sais pas encore sous quelle forme. " a-t-elle répété à deux reprises. De même, par deux fois, elle a renouvelé un voeu : " Mont-de-Marsan a besoin de calme, de sérénité, de confiance."

A la question de Franck Omer, présentateur du rendez-vous politique : " Cette candidature vous agace-t-elle ? "  Geneviève Darrieussecq répond " Elle ne m'agace pas du tout !". 

" Je lui ai laissé les clefs de la maison en toute confiance... C'est comme quelqu'un qui est en situation et qui veut poursuivre. "

Oui, c'est ce qu'exprime son concurrent du moment. Mais restera-t-il en lice jusqu'au bout ?
Geneviève Darrieussecq esquisse un petit mea-culpa et un scénario pour les temps à venir : " J'ai eu quelques mots où la confiance s'est érodée sur des questions très mineures.. Il faut que cette confiance, elle se renoue sur le long terme et que nous puissions tous être intelligents sur ce territoire. "

Le mois de septembre devrait être décisif pour la bataille car le temps de la campagne va venir et il faudra constituer des listes abouties et obtenir.. ou pas.. les soutiens politiques des appareils.  

► Geneviève Darrieussecq réagit à la candidature de celui à qui elle a confié les clefs de la mairie en 2017, Charles Dayot. 
 
Geneviève Darrieussecq est candidate aux municipales de 2020 à Mont-de-Marsan

Vous pouvez suivre l'intégralité de ce rendez-vous politique de 26 minutes dimanche 22 septembre à 11 h 25 sur France 3 Aquitaine et sur notre site na.france3.fr. 

Sur le même sujet

Interview du Pr Henri Joyeux

Les + Lus