Cet article date de plus de 5 ans

Les élus du Limousin augmentés de 75% au conseil régional

Les élus du Limousin voient leurs indemnités mensuelles augmenter de 75%. Elles sont désormais de 2661.03 euros bruts. Cette augmentation permet en fait d’aligner leur rémunération sur celle des conseillers aquitains.
© F3 Limousin
Une augmentation de 75%. L’indemnité mensuelle des élus du Limousin dans le nouveau conseil régional bondit après la réunification passant de 1520.59 euros à 2661.03 euros.

L’augmentation est en partie partagée par les conseillers régionaux du Poitou-Charentes dont les indemnisations augmentent de 40%. Elles passent de 1900.73 euros à 2661.03 euros. Celles des conseillers régionaux de l’Aquitaine restent les mêmes.

Cette bonne nouvelle pour les élus du Limousin et du Poitou-Charentes a pour cause la réunification des trois régions et son nombre total d’habitants.

Les indemnités des élus régionaux sont calculées selon un barème relatif au nombre d’habitants dans la région.


Indemnités mensuelles des conseillers régionaux en 2015
Population (habitants)Indemnité brute (euros)
moins de 1 million1520.59
entre 1 million et 2 millions1900.73
entre 2 millions et 3 millions2280.88
plus de 3 millions2661.03

Par conséquent, le Limousin avec ses quelques 700 000 âmes vient compléter le grand ensemble de la région ALPC qui compte désormais près de 6 millions d’habitants. Elle devient la quatrième région la plus peuplée de France.

Cette rémunération de base de nos élus peut être majorée : +10% si le conseiller fait partie de la commission permanente et +40% pour les quinze vice-présidents. L’indemnité du président de la région est quant à elle de 5512.13 euros.

Selon les chiffres de la région ALPC le budget réservé aux indemnités ne devrait pas augmenter. Compte-tenu de la baisse du nombre des vice-présidents (passant de 40 à 15 après la réunification), il devrait même baisser, et représente 7.2 millions d’euros.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région nouvelle-aquitaine politique économie fusion des régions réforme territoriale