Agen : le député-maire de Fumel jugé pour diffamation envers la CGT

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurence Pourtau .

L'affaire remonte au 3 avril 2015 sur F3 Aquitaine. Alors que la CGT bloquait l'usine de Métal Temple de Lumel depuis plusieurs semaines, Jean-Louis Costes avait prononcé une phrase associant les grévistes à des " alcooliques et des voleurs ". Le délibéré sera rendu le 14 juillet à 14h.

Le TGI d'Agen revient aujourd'hui sur une affaire qui avait défrayé la chronique à Fumel il y a un peu plus d'un an.

Alors que l'Union CGT 47 et de la Métallurgie bloquait l'usine de Métal Temple depuis plusieurs semaines, le député maire de la ville dans une interviw a France 3 Aquitaine avait déclaré:

 

Vous avez un certain nombre d'individus, la CGT, le NPA, je pèse mes mots, des alcooliques et des voleurs, qui ont fait de l'usine une zone de non-droit 



La CGT et le NPA porté plainte pour diffamation contre le député maire "Les républicains" et c'est ce que le tribunal correctionnel examine aujourd'hui à Agen.





Pour Jean-Louis Costes, "tout est question de ponctuation" . Devant le tribunal, il a tenté d'expliquer ses propos  "Je confirme que mes propos ont été cités avec des virgules",  avant de préciser qu'il n'a "pas eu l'intention de porter atteinte à l'honneur du NPA et de la CGT".



Laurent Jacquelin de la CGT47, a dénoncé de son coté "les insultes à l'encontre de la CGT sont inacceptables de la part d'un élu de la République". Un avis partagé par Philippe Sanchez, de la CGT Métallurgie, pour qui c'est  "une atteinte à la dignité humaine des insultes à l'encontre des salariés et leurs familles "



Plusieurs témoins , dirigeants de l'entreprise, voisins et personnels de la gendarmerie se sont succédés à la barre pour rappeler le contexte d'avril 2015 et l'ambiance qui régnait aux alentours.



Jean-Louis Costes a notamment reçu le soutien  d' Alain Merly, conseiller départemental et maire de Prayssas. Les syndicalistes ont de leur coté bénéficié du témoignage de Philippe Poutou, syndicaliste et ancien candidat à l'élection présidentielle.



Voyez le reportage de Jean-Michel Daguenet et Benoit-Pierre Morin : 

durée de la vidéo: 01 min 39
L'affaire remonte au 3 avril 2015 sur F3 Aquitaine. Alors que la CGT bloquait l'usine de Métal Temple de Lumel depuis plusieurs semaines, Jean-Louis Costes avait prononcé une phrase associant les grévistes à des " alcooliques et des voleurs ". . Le délibéré sera rendu le 14 juillet à 14h.
Personnes interviewées dans le reportage : Philippe Poutou (Porte-parole du NPA), Maître Laurent Bruneau (avocat du syndicat CGT), Maître Dominique Matmonet (avocat du maire de Fumel), Maître Catherine Hennequin (avocate du maire).













Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité