Aiguillon : plus de 2 000 personnes réunies dans une marche blanche en hommage à la gendarme Mélanie Lemée

Entre 2 000 et 3 000 personnes se sont réunies à Aiguillon, en Lot-et-Garonne pour rendre hommage à Mélanie Lemée, la gendarme tuée lors d'un contrôle routier à Port-Sainte-Marie.
 

La marche blanche a réuni des centaines de personnes à Aiguillon
La marche blanche a réuni des centaines de personnes à Aiguillon © Gilles Bernard - France 3 Aquitaine
Le visage grave, ils brandissent des fleurs, une banderole ou encore un portrait de Mélanie Lemée… Autant de symboles pour rendre hommage à la jeune gendarme, mortellement percutée samedi 4 juillet.

Un portrait devant le monuments au morts

Initiée par les habitants de la commune d'Aiguillon, commune du Lot-et-Garonne où Mélanie Lemée était affectée depuis quatre ans, la marche a réuni entre 2 000 et 3000 personnes, dont beaucoup vêtues de blanc, venues de l'ensemble du département. L'équipe de handball où jouait Mélanie Lemée se trouvait en tête de cortège. 

Des élus, dont le maire d'Aiguillon Christian Girardi, qui a tenu un bref discours, ou encore le député LREM de la 3e circonscription du Lot-et-Garonne Olivier Damaisin étaient également présents. Après une minute d'applaudissements, le portrait de la gendarme a été déposé au pied du monument aux morts de la commune. 
 


Voir le reportage de France 3 Aquitaine

Aiguillon rend hommage à Mélanie Lemée


Percutée à grande vitesse

Mélanie Lemée a perdu la vie samedi 4 juillet lors d'un contrôle routier. Le suspect, un automobiliste de 26 ans, tentait d'échapper à un contrôle routier. L'homme roulait sans permis à très grande vitesse et transportait 165 grammes de poudre blanche dans son sac. 
En voulant éviter des herses mise en place par les forces de l'ordre pour le contraindre à s'arrêter, l'automobiliste a alors percuté à plus de 130 km/h Mélanie Lemée qui se trouvait sur le bas-côté. La jeune femme, championne de France militaire 2018, décèdera quelques minutes plus tard. 
 

Interpellé et connu des services de justice, le suspect conteste "toute intention d'homicide". Il a été mis en examen pour homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et placé en détention provisoire.

Par ailleurs, la section de recherche de Bordeaux a lancé un appel à témoins et demande à toute personne ayant des informations sur le déroulé des faits à les contacter au 06 85 57 44 92.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers hommage société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter