Crainte de pénurie de paracétamol : à Agen, l'usine Upsa tourne à plein régime

Publié le
Écrit par Rachel Cotte .

Le laboratoire Upsa, fabricant français de médicaments à base de paracétamol, a augmenté sa production afin de répondre à la demande. Dans un contexte de crainte de pénurie, l'entreprise tente de rassurer.

Y-aura-t-il du paracétamol pour tout le monde cet hiver ? Dans cette officine du secteur d'Agen, en Lot-et-Garonne, on ne semble pas vraiment s'en inquiéter. "On ne subit pas encore de rupture puisqu'on a la chance d'être sur une commune proche du laboratoire Upsa. Le client tente toujours d'avoir une petite boîte de plus, mais on essaie d'être tous raisonnables, tous responsables", assure Claire Renaudin, préparatrice en pharmacie, devant les rayons garnis de boîtes de médicaments. 

"J'e n'ai jamais eu de souci à m'en procurer pour le moment", confirme une jeune femme rencontrée dans l'officine, accompagnée de son enfant souffrant d'un début de bronchiolite. Elle vient justement se procurer de l'Efferalgan. "Mais c'est sûr qu'on se demande si on aura ce qu'il faut à plus ou moins long terme", reconnaît-t-elle.

Hausse de la consommation

Des tensions en approvisionnement sont en effet observées dans certaines pharmacies ces dernières semaines. En cause notamment, des difficultés de production et une hausse de la consommation. 

L'entreprise Upsa, implantée historiquement en Lot-et-Garonne, tient à rassurer : face aux craintes de rupture de stocks, cet acteur majeur du marché a réorganisé sa production en l'augmentant pour faire face à la demande.

Dans son usine du Passage d'Agen, les chaînes de productions tournent à plein régime. "C'est de l'Efferalgan 1 gramme et on en produit plus d'un million par semaine", souligne Christophe Roberge, directeur du site Upsa, en désignant la ligne où les produits défilent à la chaîne. 

Augmentation de la cadence

"Je peux vous garantir et vous confirmer que sur les formes adulte, nous n'avons pas de pénurie", ajoute Thierry Thil, directeur des opérations industrielles et de distribution chez Upsa. L'incertitude demeure donc sur les formes adaptées aux enfants, bien que des alternatives existent. Et quid de l'approvisionnement en matière première, le paracétamol donc, produit à l'étranger et non en France ?

"Nous avons la chance historiquement de travailler avec un très gros fournisseur basé aux Etats-Unis, donc plus de 80% de notre matière première vient des Etats-Unis. Le reste, plutôt de l'Asie. Grâce à ces différents types d'approvisionnement, et grâce au stock qu'on a, on peut gérer notre inventaire et notre disponibilité de matière."

Thierry Thil, directeur des opérations industrielles et de distribution chez UPSA

France 3 Aquitaine

Si bien que l'entreprise assure avoir augmenté considérablement sa cadence de production, et certifie dans un communiqué que ses lignes tournent "24 heures sur 24, 7 jours sur 7". Un moyen de compenser au maximum les éventuelles futures ruptures de stock de ses concurrents. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité