Eric Dupont-Moretti en visite à Agen auprès de l'administration pénitentiaire et des magistrats

Le garde des Sceaux est venu saluer le travail de l'ENAP depuis 20 ans. Puis rencontre cet après-midi au palais de justice avec les magistrats.

Eric Dupont-Moretti à Agen ce vendredi 16 octobre pour les 20 ans de l'ENAP
Eric Dupont-Moretti à Agen ce vendredi 16 octobre pour les 20 ans de l'ENAP © AMy Mac Arthur
C’est un passage obligé pour tout garde des Sceaux. L’école nationale de l’administration pénitentiaire est installée à Agen depuis tout juste 20 ans. Une profession qui a besoin de reconnaissance, le ministre en convient. 
Ce vendredi matin, le garde des Sceaux du gouvernement Castex a donc tenu à mettre en valeur l'établissement et les futurs gardiens de prison. 
 

Et depuis son installation à Agen, L'Enap n'a cessé d'aller vers l'excellence.

Eric Dupont-Moretti - Garde des Sceaux -

Il est venu porteur de nouvelles, dans le but de renforcer cette administration :  "8,2 milliards de budget, c'est un record pour le ministère de la justice avec plus 9% pour l'administration pénitentiaire soit 3,3 milliards. Il y aura 1092 postes en plus dont 100 conseillers d'insertion et de probation en plus."

Une profession que le ministre veut gratifier d'une prime annuelle de 300 euros pour  pallier le manque de reconnaissance. 
"La sécurité des personnels est une de mes priorités" a-t-il souligné devant ces élèves futurs gardiens de prison. Eric Dupont-Moretti fait état d'équipements dans les prisons : plus de brouilleurs et de caméras mobiles pour sécuriser les lieux. 40 prisons ou centres de détention seront ainsi pourvus de ces nouveaux matériels.
Enfin et car " "L'insertion commence par des conditions de détention plus dignes." ainsi a-t-il voulu donner sa perception de la peine. Donc 100 conseillers d'insertion et probation devraient prendre leur fonction dans les établissements. 

Attendu au palais de justice

Eric Dupont-Moretti s'est ensuite entretenu durant une heure avec les représentants des magistrats et personnels d'Agen. Le représentant du syndicat de la Magistrature, Xavier Gadrat, Magistrat à la cour d'Agen, modère l'engouement du ministre sur le budget à la hausse de son ministère. Sur les 8, 2 milliards du budget de la justice prévu pour 2021, 3,3 milliards seront consacrés à la pénitentiaire  "Ce n'est pas révolutionnaire, quand on regarde à l'intérieur, la grande partie du budget va à l'administration pénitentiaure et là en grande partie pour la construction de 7 000 places de prison." Le représentant syndical CFDT, fonctionnaire de greffe, Mathias Halat va dans le meme sens : "On est dans une justice appauvrie et faible." 
Le garde des Sceaux n'a donc pas convaincu ses interlocuteurs.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets