• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Lot-et-Garonne : l'appel désespéré du département à Emmanuel Macron

© MaxPPP
© MaxPPP

Pierre Camani, le président socialiste du conseil départemental du Lot-et-Garonne, veut alerter le président de la République sur les difficultés financières qu'il rencontre ainsi que d'autres départements du pays. Il lui a donc écrit une lettre ouverte.

Par C.O

Pierre Camani est le président socialiste du Conseil départemental du Lot-et-Garonne depuis 2008. Il est aussi sénateur et fait partie des premiers à avoir alerté sur la situation critique de certains départements. Il renouvelle aujourd'hui un appel à l'aide dans une lettre ouverte.

Un certain nombre de départements n'arrivent tout simplement plus à payer. Voilà le constat que fait le sénateur qui parle d'une France de plus en plus binaire. Celle qui profitent d'une "économie mondialisée" et ceux qui s'appauvrissement, comme c'est le cas dans son département.

« La campagne présidentielle a mis en exergue les profondes inégalités qui fracturent notre pays, entre [...] les territoires qui bénéficient pleinement de l'économie mondialisée et ceux, ruraux, engagés dans des trajectoires d'appauvrissement en proie à un sentiment d'abandon et de déclassement », écrit le sénateur.

La difficile situation du Lot-et-Garonne

Pierre Camani dit avoir baissé les dépenses du Conseil départemental. Pour autant, il n'arrive plus à payer certaines charges. En cause : la baisse des dotations de l'Etat entre autres.

Dans le Lot-et-Garonne « potentiel fiscal est très faible », avec « 63 % des foyers non imposables ». Le taux de surendettement de la population du département est l'un des plus élevés de France.

Une personne sur 6 vit en dessous du seuil de pauvreté. Et le président du Conseil départemental "refuse de faire assumer aux Lot-et-Garonnais une augmentation de la fiscalité".


La situation du département est critique, Pierre Camani parle donc d'une "dotation exceptionnelle de l'État, absolument nécessaire au rétablissement de nos comptes".

A la demande de la préfecture la chambre régionale des comptes va examiner le budget 2017 du Lot-et-Garonne, voté en avril "sans équilibre réel".

D'autres départements de la Nouvelle-Aquitaine seraient dans la même situation. Il s'agit de départements eux aussi ruraux comme la Creuse et la Corrèze ou la Charente-Maritime.

Voici la lettre que Pierre Camani a adressée au président de la République. / © Capture
Voici la lettre que Pierre Camani a adressée au président de la République. / © Capture

► Revoir l'intervention de Pierre Camani, président du Conseil départemental de Lot-et-Garonne, invité du 19/20 ce mercredi 24 mai :
Lot-et-Garonne : l'appel désespéré du département à Emmanuel Macron
Pierre Camani, le président socialiste du conseil départemental du Lot-et-Garonne, veut alerter le président de la République sur les difficultés financières qu'il rencontre ainsi que d'autres départements du pays. Il lui a donc écrit une lettre ouverte. Il était l'invité du 19/20 ce mercredi 24 mai.

 

Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus