Arbre de l'année 2019 : un chêne impressionnant de 300 ans fait la fierté de Tombeboeuf

Le chêne de Tombeboeuf remarquable par son port, ses dimensions. / © Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Pays de Serres, vallée du Lot
Le chêne de Tombeboeuf remarquable par son port, ses dimensions. / © Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Pays de Serres, vallée du Lot

Va-t-il devenir le plus beau de France pour le concours "l'arbre de l'année 2019" ? Déjà trois fois centenaire, le chêne de Tombeboeuf en Lot-et-Garonne est un trésor de la nature, à découvrir ce samedi à l'occasion des 48 heures de la nature.

Par Christine Le Hesran

C'est la fierté de la commune. " Sa forme est belle, sereine, esthétique, puissante." C'est ainsi qu'il est décrit pour inciter à voter pour lui...

Le maire de Tombeboeuf, Claude Moinet, est enthousiaste à l'idée que le chêne de Tombeboeuf soit déjà l'arbre de l'année pour la Nouvelle-Aquitaine. Et maintenant, il aimerait bien qu'il soit en haut du podium. 

Il faut que toute la Nouvelle-Aquitaine se lance dessus pour qu'on soit les premiers au plan national. 
 

Il est magistral et concourt pour l'arbre de l'année 2009 / © Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Pays de Serres, vallée du Lot
Il est magistral et concourt pour l'arbre de l'année 2009 / © Centre permanent d'initiatives pour l'environnement Pays de Serres, vallée du Lot
 
" Sa symétrie et son port, s'imposent." Ainsi est-il présenté sur le site dédié à ce concours, "L'arbre de l'année 2019" , lancé par la maison d'édition Milan Presse et l'Office National des forêts pour mettre en lumière la beauté de ces trésors de la nature. Il va falloir être patient pour connaître le vainqueur désigné le 12 décembre. Dix huit arbres sont en lice.
Et c'est pour ça que le maire de la commune incite ses administrés et au-delà à voter pour le chêne de Tombeboeuf.

Il a même sa route " la route du chêne ", à cinq kilomètres de la mairie.
Claude Moinet - maire de Tombeboeuf -


Il faut dire qu'il est exceptionnel à plus d'un titre. Son âge : 300 à 350 ans. Ses dimensions : son envergure : 32 mètres, et cinq mètres de diamètre au niveau du tronc. Vu sa silhouette remarquable, il est connu alentour.

Il n'en existe pas beaucoup d'aussi grands aussi majestueux. Il est bien placé, le propriétaire s'en occupe. Avant les vaches broutaient sous ses branches, mais là, il l'a protégé.

" Il a longtemps était le compagnon refuge des vaches, qui ont sculpté chaque année sa silhouette, en forme de champignon, grignotant ses feuilles jusqu'à cou tendre, et traçant ainsi un bas de frondaison horizontale."
C'est ce que retrace le site où l'on est invité à choisir. ( L'arbre de l'année 2019 )

 
le Chêne de Tombeboeuf, candidat au Concours de l'Arbre de l'Année 2019

"C'est un des plus beaux de France." pour Jean-Manuel Torrès, Directeur du centre permanent d'éducation à l'environnement du Pays de Serres - Vallée du Lot, lui qui a proposé l'arbre au concours. 
"C'est un arbre isolé, dans une prairie, témoin du maintien des espaces, il porte toute cette dimension"
Malgré son grand âge, Jean-Michel Torres précise qu'il est encore en plein développement.

On voit son évolution, il est en train de déposer ses branches au sol. Il est en bonne santé, il est sain. 
Jean-Manuel Torrès

L'arbre est costaud à plus d'un titre. Alors qu'aux alentours, les arbres ont bruni sous l'effet de la sécheresse, le chêne de Tombeboeuf est lui en pleine forme. Sous ses branches, même lorsqu'il fait très chaud, on sent la fraîcheur. Une preuve de plus s'il en faut pour Jean-Manuel Torrès :  

Il faut réintroduire des arbres dans les villes pour apporter de la fraîcheur. 

Le chêne de Tombeboeuf sera honoré ce samedi 5 octobre à l'occasion des 48 heures de la nature. L'équipe du CPIE organise sa visite pour les amateurs de ce trésor naturel à 15 heures. Les renseignements en cliquant ici 
 


​​​​

L’Arbre de l’année est un concours national soutenu par plusieurs partenaires, dont l’objectif est de promouvoir des arbres remarquable témoin de la relation de l’homme à la nature. 

Sur le même sujet

Les + Lus