Crues en Lot-et-Garonne : le point sur la situation

Le département est en proie à des inondations, glissements de terrain et éboulements. De nombreuses routes et ponts sont fermés. Certains habitants, comme à Fumel, ont dû être évacués.

Plusieurs batteaux ont été arrachés à leur ponton et ont été emportés par les flots du Lot.
Plusieurs batteaux ont été arrachés à leur ponton et ont été emportés par les flots du Lot. © FTV

Depuis le passage de la tempête Justine ce week-end, l’eau ne cesse de monter. « Comme on était sur une crue lente, cela nous a permis hier d’évacuer tout le monde, tout le quartier, avant que l’eau ne sorte », explique le maire de Fumel, Jean-Louis Costes.

« Donc on a évacué entre 60 et 70 personnes", poursuit le maire de Fumel. "Une partie a été relogée dans de la famille. Des personnes n’ont pas souhaité partir mais elles ont une habitation avec un étage ce qui leur permet d’avoir de la nourriture et de monter les médicaments. Et d’autres personnes ont été relogées dans un centre d’accueil municipal ». A Fumel, chacun s’aide pour faire face aux flots avec les moyens du bord. Et certains construisent eux-mêmes de petits murets en parpaing en esperant que cela suffira.

Cette crue est assez exceptionnelle. A Fumel, la dernière remonte à 2003 et elle avait été moins importante. Les habitants ont également vu passer sur le Lot des bateaux de plaisance qui avaient été arrachés à leur ponton situé à Douelle dans le département voisin du Lot.

Une vingtaine de bateau divague à Fumel

Voyez le reportage à Fumel d'Ingrid Gallou et José Sousa :

Crues en Lot-et-Garonne : le point sur la situation

Ligne SNCF Agen-Périgueux coupée

En milieu de jouréne, un éboulement est survenu sur la voie ferrée au niveau de la commune de Condezaygues. Les passagers d'un TER ont du être évacués à Monsempron-Libos où ils ont pris un bus affrété par la SNCF pour rejoindre Agen. La ligne reliant Périgueux à Agen a été stopée pour une durée indéterminée.

Routes coupées

La situation à Fumel est à l’image de celle du département. De nombreuses routes sont toujours coupées ce mardi du fait de la montée des eaux. Vous pouvez connaître en temps réel l’état de la circulation dans le Lot-et-Garonne en vous rendant sur le site « inforoute47.fr ». 

De nombreuses routes sont coupées dans le Lot-et-Graonne suite à la montée des eaux.
De nombreuses routes sont coupées dans le Lot-et-Graonne suite à la montée des eaux. © Capture inforoute47.fr

La préfecture a très vite recommandé de ne pas emprunter les sortes 5 et 6 de l’autoroute A 62. C’est clairement ce secteur de Marmande et Tonneins qui semble le plus touché par la montée des eaux, en l’occurrence de la Garonne.

Selon la préfecture, il n’est possible de franchir la Garonne que par les ponts d’Agen et de Marmande. Les autres ponts du département sont praticables mais ce sont les voies qui permettent d’y accéder qui sont coupées. A Agen une cellule de crise s'est tenur ce mardi, et la Ville a décidé d'activer son Plan Communal de Sauvegarde.

La maximum de la cote révu pour mercredi

Ce mardi, la Garonne Marmandaise et Agenaise sont toujours en vigilance orange aux crues tout comme le Lot et le tronçon Baïse-Gélise-Gers. Et les prévisions de Vigicrues ne sont pas favorables.

A la station de Tonneins, la cote envisageable est de 9.50m  à +/-30cm à partir du début de nuit de mardi à mercredi. Le maximum est attendu mercredi dans la matinée. Quant à la station de Marmande, la cote envisageable est de 9.40m à +/-30cm en fin de nuit de mardi à mercredi. Le maximum est là aussi attendu mercredi à partir du milieu de journée.

Les pompiers du Lote-Garonne continuent leur travaille de reconnaissance sur zone. A a mi-journée ils avaient enregistré 147 interventions depuis le passage de la tempête Justine. 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
inondations météo