• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Des associations aident à vaincre l'obésité en milieu rural

Chrystelle Volt souffre d'obésité. Elle a choisit de rencontrer d'autres patients qui ont opté pour la chirurgie de l'estomac.
Chrystelle Volt souffre d'obésité. Elle a choisit de rencontrer d'autres patients qui ont opté pour la chirurgie de l'estomac.

Vendredi 23 mai est la journée nationale de l'obésité, une maladie qui toucherait plus d'un million de personnes en Aquitaine. Une association de lutte contre ce fléau moderne vient d'ouvrir une antenne en Lot-et-Garonne, à Meilhan.  

Par CB

En Aquitaine, l’obésité touche 16% de la population adulte et 15% des enfants sont en surpoids ou en obésité. Le Centre spécialisé obésité Aquitaine Nord du CHU de Bordeaux traite les adultes et les enfants, et propose une prise en charge et un suivi personnalisés. Il a également pour mission d’harmoniser la prise en charge de la maladie au sein de la région.

A Meilhan, zone rurale où l'obésité peut être observée chez beaucoup de jeunes adultes, l'association ALOA (Association de patients pour la prévention, le traitement et la lutte contre l'obésité en Aquitaine) vient de créer une antenne en Lot-et-Garonne. 

Il faut savoir que ce type d'intervention ne concerne que les patients dont l'Indice de Masse Corporelle (IMC) dépasse 40. Ce surpoids induit beaucoup de maladies chroniques (hypertension artérielle, diabète ou maladies cardiovasculaire...) A ce stade, beaucoup d'activités fonctionnelles sont perturbées... 

L'association se propose de faire le relais avec les services médicaux spécialisés du CHU de Bordeaux et d'autres établissements de santé et de faciliter ainsi le suivi. Une diététicienne et un chirurgien viennent en Lot-et-Garonne à la rencontre des patients. Pour les informer mais aussi leurs expliquer les nombreuses les avantages et les contraintes qu'implique une réduction définitive de l'estomac : ne plus avoir la sensation de faim, car on est vive rassasié mais il s'agit aussi de changer ses habitudes alimentaires. Une personne opérée doit manger en petite quantité et prendre certains compléments alimentaires...

Des hommes et des femmes, convaincus par la chirurgie, ont sauté le pas...

Regardez le reportage de Martine Chambon et Olivier Prax. (Interviennent dans le sujet Chrystelle Volt, Patricia Nowak de l'association aloa, Sébastien Murci chirurgien digestif, Amélie Alexis diététicienne et Régine Povéda maire de Meilhan)
 

Vaincre l'obésité à la campagne

 

Calculer son IMC

C'est avec l'IMC, une référence admise par l'Organisation Mondiale pour la Santé, que chacun peut se rendre compte de son surpoid. L'Indice de Masse corporelle est un rapport entre la taille et le poids. Il permet d’évaluer les risques pour la santé liés au surpoids ou à la maigreur.

L'indice de masse corporelle est calculé en divisant le poids par la taille au carré. A partir d'un IMC de 30, on peut souffrir de différentes pathologies induites par ce surpoids... Connaître son IMC est une façon de prendre conscience de ses éventuels problèmes de poids et donc de santé.

Attention, l'IMC est fiable mais ne doit pas être pris en compte pour les femmes enceintes ou qui allaitent, les seniors, les athlètes d'endurance ou les personnes très musclées qui prendront conseil auprès de leur médecin....

Si vous souhaitez calculer votre IMC

 






Sur le même sujet

Opération péage gratuit jeudi soir à Pau, 1e action des gilets jaunes contre la hausse des taxes

Les + Lus