Etat d'urgence sanitaire : le Lot-et Garonne aussi s'adapte au contexte épidémique

La préfète du Lot-et-Garonne a pris de nouvelles mesures, dans un arrêté qui entre en vigueur ce samedi 17 octobre interdisant tout rassemblement de plus de six personnes sur la voie publique.

Seuls les marchés, vide-greniers et manifestations revendicatives pourront rassembler plus de six personnes sur la voie publique, en Lot-et-Garonne.
Seuls les marchés, vide-greniers et manifestations revendicatives pourront rassembler plus de six personnes sur la voie publique, en Lot-et-Garonne.
Bien-sûr, on ne parle pas ici de couvre-feu mais la règle nationale s'applique depuis le discours du premier ministre Jean Castex et le décret d'état d'urgence sanitaire du 14 octobre.

Dans un arrêté préfectorale, il est décrit les conditions de port du masque désormais obligatoire aux abord d'établissements scolaires ou de formation mais aussi de lieux culturels, sportif ou aux abords d'une gare (50 mètres)
 
Aussi, les rassemblements festifs dans les salles des fêtes sont interdits et le nombre de convives limité à six au restaurant (1 mètre de distance entre chacun) ainsi que les rassemblements sur la voie publique ne doivent pas excéder ces six personnes.

Dès lors les activités sportives ou festives, soirées étudiantes, musicales ou dansantes sont interdites également pour une durée de quatre semaines.

En revanche, les visites guidées, vide-greniers ainsi que les manifestations à caractère revendicatif restent autorisés dans le respect des règles sanitaires en vigueur.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société coronavirus/covid-19