• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Tourisme fluvial : des péniches solaires navigueront bientôt en silence en Lot-et-Garonne

D'ici 2020, dix péniches solaires devraient être construites et permettre le développement d'un tourisme fluvial non bruyant et non polluant en Lot-et-Garonne / © Ina
D'ici 2020, dix péniches solaires devraient être construites et permettre le développement d'un tourisme fluvial non bruyant et non polluant en Lot-et-Garonne / © Ina

Le projet prévoit la construction de dix coches solaires de 14 mètres de long. Aménagées pour accueillir quatre à six personnes. L'objectif est de relancer le tourisme fluvial en Lot-et-Garonne dans le respect de l'environnement. Une idée portée par une navigatrice passionnée.

Par CA

Pas de bruit, aucune odeur de fioul, un bateau qui file au coeur de la campagne lot-et-garonnaise ... Dominique Renouf connaît bien cette sensation de communion paisible avec la nature.

Cela fait plus de trente ans qu'elle pratique la navigation fluviale. Elle a opté pour la rivière Lot fuyant un tourisme fluvial débordant sur le canal du midi. Encombré de péniches à moteurs diesel....

Cette ancienne infirmière psychiatrique a été l'une des premières à se mettre au bateau solaire. Le sien a même longtemps servi d'hôtel flottant surlequel elle emmenait les touristes en croisière.

Aujourd'hui c'est un tout autre projet qu'elle est en train de mettre en place.

Des coches solaires sans permis pour un tourisme vert


"Le projet est de faire revivre le Lot avec une dizaine de bateaux. Parce que la navigation fluviale ce n'est pas huit heures de navigation. C'est de la visite, de la baignade, de la balade, de la pêche ..."
 
La péniche solaire destinée à naviguer sur la rivière Lot en Lot-et-Garonne / © SBYacht Design architecture navale
La péniche solaire destinée à naviguer sur la rivière Lot en Lot-et-Garonne / © SBYacht Design architecture navale


Dominique Renouf a donc eu l'idée de construire de petites péniches, des coches, destinées à la location entre mai et septembre et qui ne nécessitent aucun permis de navigation.

Les embarcations, de huit mètres de long sur quatre de large, seront dotées de deux moteurs électriques alimentés par 15 panneaux solaires de 300 watt.
 
© SBYacht Design architecture navale
© SBYacht Design architecture navale


Elles pourront accueillir jusqu'à six passagers et devraient être rattachées à la commune du Temple-sur-Lot.

Dominique Renouf compte les proposer à la vente à des investisseurs au prix de 120 000 euros pièce. Et gérer pour eux la location aux touristes l'été et la production revente d'électricité le reste de l'année. Car les panneaux solaires fonctionneront en dehors des périodes de navigation.

La Région a participé au lancement du projet qui a également bénéficié de fonds privés via une campagne de financement participatif.
 

Première mise à l'eau en mai 2019


Le prototype en cours de construction devrait être mis à l'eau en mai prochain

En fonction du succès de la vente neuf autres bateaux verront le jour d'ici 2020 pour constituer la toute première flotte solaire de Nouvelle-Aquitaine.

Et de nouveaux ports d'attache pourraient les accueillir.

Dans le reportage qui suit nous sommes allés à la rencontre de Dominique Renouf. Elle nous présente son prototype en cours de construction.
 
Tourisme fluvial : des péniches solaires navigueront bientôt en Lot-et-Garonne
Le projet prévoit la construction de dix coches solaires de 14 mètres de long. Aménagées pour accueillir quatre à six personnes. L'objectif est de relancer le tourisme fluvial en Lot-et-Garonne dans le respect de l'environnement. Une idée portée par une navigatrice passionnée. - J.M. Daguenet/B.P. Morin









 

Sur le même sujet

Réactions concernant l'irrigation

Les + Lus