Lac de Vassivière : non, ce ne sont pas des méduses d'eau douce !

Depuis début septembre, les plages de Vassivière sont envahies par des masses gluantes et traslucides qui ressemblent à des méduses. Il s'agit en fait de bryozoaires, un animal aquatique inoffensif et non venimeux. 

Ils ont l’apparence d’une méduse, mais sont totalement inoffensifs. Les bryozoaires, du grec Bryozoa, brúon "mousse" et zōon "animal", sont visibles par centaines sur les plages du lac de Vassivière depuis début septembre, ne manquant pas d'inquiéter les touristes de passage . 
Ces petits animaux aquatiques, qui se regroupent en colonie pour former une masse de 10 à 30 cms de diamètre, se cachent habituellement dans les branchages des saules qui trempent dans l’eau du lac, explique Stéphane Tartaud, responsable des activités nautiques au lac de Vassivière.
 

Lorsque le niveau du lac baisse, lors des grosses vagues de chaleur ou lorsque les vannes du barrage s’ouvrent un peu plus, les bryozoaires se décrochent des branches.

Stéphane Tartaud


Portés par les courants ou par le vent, ils sont poussés sur les rives du lac. C’est pour cela qu’ils sont plus visibles à cette période.

Le bryozoaire est une espèce invasive venue tout droit de l’Amérique du Nord nous raconte Cyrille Bailly, guide nature et gérant de gîtes autour de Vassivière.
 

Ces animaux sont arrivés en France il y a 20 ans sous la coque des bateaux ou grâce aux oiseaux. Ils sont à Vassivière depuis une quinzaine d'années.

Cyrille Bailly


Ces ectoplasmes se nourrissent principalement de cyanobactéries, aussi connues son le nom d’ « algue bleue ». Une bactérie qui se développe sous le coup de la chaleur dans les eaux stagnantes contenant du phosphate ou du nitrate. Une algue qui peut être dangereuse pour la santé.

 



Alors les bryozoaires jouent un rôle d'éponge dans le lac. Ils purifient l’eau en quelques sortes. Une espèce qui pourrait se développer encore plus avec le réchauffement climatique. La chaleur faisant augmenter la quantité de cyanobactéries.

Enfin, les bryozoaires sont totalement inoffensifs, car ils ne piquent pas et ne semblent pas déclarer d’allergies.

Ces animaux aquatiques devraient disparaître avec l’arrivée de l’automne. Il ne vous reste donc que quelques jours si vous souhaitez vous baigner au milieu de ces étranges bestioles.
 


 
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Nature" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité