Meurtre d'Echillais : le procès en appel de Jérémy Tiberghien débute ce mercredi aux assises de la Vienne

Le procès d’assises en appel de Jérémy Tiberghien, accusé du meurtre de Catherine Gardère en octobre 2014 à Échillais, s’est ouvert ce mercredi à Poitiers.

En septembre 2017, Jérémy Tiberghien avait été reconnu coupable du viol et du meurtre de Catherine Gardère, il avait été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, assortie de 20 ans de période de sûreté
En septembre 2017, Jérémy Tiberghien avait été reconnu coupable du viol et du meurtre de Catherine Gardère, il avait été condamné à 30 ans de réclusion criminelle, assortie de 20 ans de période de sûreté © FTV
Jérémy Tiberghien est rejugé en appel par la cour d'assises de la Vienne à Poitiers à partir de ce mercredi.

Ce Rochefortais, âgé de 22 ans, au moment des faits, avait été condamné en 2017, à 30 ans de réclusion criminelle pour le viol et le meurtre de Catherine Gardère, commis en 2014 à Echillais.

Le procès va durer trois jours.
  Lors de cette première journée d'audience, l'accusé est apparu soucieux d'expliquer son geste, Jérémy Tiberghien espère obtenir une réduction de peine.

De son côté, l'avocat des parties civiles a souligné la douleur de la famille, confrontée à un second procès, Maître Charles-Emmanuel Andrault estime que "tout a été dit en première instance".

Compte rendu d'audience Anthony Halpern et Laurent Gautier.

Intervenants : Maître Charles-Emmanuel Andrault, Avocat du veuf et des deux filles de Catherine Gardère; Maître Lee Takhedmit
Avocat de Jérémy Tiberghien.
Procès en appel


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers justice société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter