"Je n'ai plus de douleurs", une application de réalité virtuelle développée pour soulager les souffrances physiques et mentales

Au Pays Basque, Pierre Lapeyrade et Nanda Fernandez Brédillard ont développé Virtual Therapia, des films mêlant images réelles et interactions virtuelles. Appuyé sur des méthodes thérapeutiques, ils veulent accompagner patients et personnes âgées dans leur parcours de soin.

Au-dessus d’une rivière, un papillon vient se poser au creux de la paume de votre main. Autour de vous, le bruit de l’eau et les oiseaux sont les seuls sons qui perturbent le silence de cette forêt pyrénéenne. Il s’agit d’un des scénarios proposé par Virtual Therapia, une application de réalité virtuelle thérapeutique. “Toutes les expériences sont basées sur la nature dont les bienfaits sont reconnus de tous”, précise Pierre Lapeyrade, cofondateur de Virtual Therapia.

"Sur-mesure"

L’idée est née en 2020, dans les esprits de Pierre Lapeyrade et Nanda Fernandez Brédillard. Déjà pionniers dans les films de réalité virtuelle, ils voulaient “faire s’évader” les personnes âgées confinées. “On a vu que les personnes âgées restaient enfermées dans leurs chambres et on a pensé solution pour faire en sorte que ces personnes évitent de se laisser mourir par solitude", explique Nanda Fernandez Brédillard, cofondateur de l'application.

Ils décident alors de mêler liberté et thérapie : dans cette application, chaque scénario est conçu en “sur-mesure” en fonction des pathologies traitées et des méthodes d’hypnoses employées. “On a une dizaine d’expériences sur l’application, avec plusieurs types de thérapies différentes adaptées”, détaille Pierre Lapeyrade.

Soutenu par la Chambre de commerce de Bayonne ainsi que la communauté de communes du Pays Basque, le projet s’installe à la technopole Izarbel de Bidart. Dans les locaux, les développeurs peaufinent les codes pour interagir le plus naturellement possible avec les éléments. “On a été confrontés à pas mal de difficultés pour mixer ces technologies de médias réels, avec la partie jeux vidéo, afin que ce soit réaliste. Il a fallu beaucoup d’aller-retour entre thérapeutes et développeurs”, reconnaît le cofondateur de l'application.

"Je n'ai plus de douleur"

Depuis plusieurs moins, leur travail est directement testé dans des Ehpad, dans un foyer pour personnes handicapées et à l’hôpital de Bayonne, en service oncologie notamment. “Le thérapeute écrit un scénario et Pierre et Nanda conçoivent le film en se basant sur les métaphores que l’on utilise beaucoup en hypnose ericksonienne”, explique Agnès Monnier-Dutheil, rhumatologue et hypnotiseur à l’hôpital de Bayonne.

On ne remplace pas les thérapies, on s’y intègre, sans effet secondaire. On va réduire l’anxiété, ou améliorer la qualité du sommeil pour diminuer le risque de chute ou pour accélérer le processus de guérison.

Pierre Lapeyrade

Cofondateur de Virtual Therapia

Les résultats sont implacables. À l’Ehpad Haizpean d'Hendaye, Féli se rend chaque mercredi à sa session de réalité virtuelle. Un moment suspendu pour la retraitée, loin des douleurs qui scient quotidiennement son corps. “C’est une expérience comme je n'ai jamais vécu. Ça me fait beaucoup de bien, comme si j’avais plus de douleurs aucune part”, sourit la résidente.

“Partis de zéro”, les deux fondateurs ont travaillé pendant trois ans pour perfectionner les scénarios et les interactions. Virtual Therapia devrait être commercialisé, dans les prochains mois. La start-up est aujourd’hui à la recherche de fonds, pour faire vivre et développer leur projet.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité