Cet article date de plus de 3 ans

Pro D2 : l'Aviron Bayonnais se prépare pour un match décisif face à Soyaux Angoulême

L'Aviron bayonnais reçoit vendredi Soyaux Angoulême pour un match décisif. Après sa lourde défaite contre Carcassonne, les ciel et blancs, qui jouaient encore en Top 14 la saison dernière,  semblent en perdition.
© France 3 Euskal Herri
La rencontre sera forcément décisive. La semaine dernière, l'Aviron bayonnais a littéralement sombré face à Carcassonne, pourtant classé dernier de Pro D2. Les Basques, incapables de tenir la distance, menaient à la pause. Ils se sont inclinés 32 -16.
 
 
 
Le match contre Soyaux Angoulême doit absolument se solder par une victoire.  Et l'entraineur des avants de l'Aviron Joël Rey est le premier à reconnaître qu'il n'est plus question d'un retour en Top 14.
 

Il y a urgence. Moi je veux qu'on sorte de là absolument. On va assurer le maintien le plus rapidement possible et on passera à autre chose

 
 
 
 
Et même si cette rencontre se passe à domicile devant le public de Jean Dauger, certains joueurs,  comme le 3e ligne Arnaud Duputs, ne cachent pas leur inquiétude face au 10e du classement.
 

Ils vont vouloir concrétiser toutes leurs actions, prendre tous les points, chercher la petite faute… A nous de garder notre discipline,

 
 
 

Six défaites et un problème de mental

L'Aviron compte déjà six défaites en neuf journées, et campe à une peu glorieuse 14e place (14 points), juste devant les deux clubs audois relégables, Narbonne (12 pts) et Carcassonne (11 pts). Pourtant il suffirait de peu, estime Joël Rey. 
 
 

Mentalement, on est fébriles.  Il suffirait d'un rebond favorable ou d'un ballon porté qui avance pour nous redonner le moral

 
Au niveau de l'effectif, malgré 18 départs dont quelques cadres (Monribot, Lovobalavu, Chouzenoux, Le Bourhis...) durant l'intersaison, Bayonne continue de s'appuyer sur une ossature de joueurs d'expérience (Iguiniz, Bustos Moyano, Arganèse, Willie du Plessis, Van Lill, Rouet...).
 
Problème, leur rendement est insuffisant depuis la reprise et la qualité de jeu s'en ressent notamment à domicile où l'Aviron compte déjà deux revers, provoquant sifflets frondeurs, voire désaffection de son propre public.
 
 
 
 
Voir le reportage de France 3 Euskal Herri
 
durée de la vidéo: 01 min 06
L'Aviron Bayonnais reçoit Soyaux Angoulême pour un match décisif ©France 3 Euskal Herri

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport pro d2 aviron bayonnais