Béarn : la station d'Artouste fait le plein grâce à sa nouvelle formule

Du soleil, de la neige et des vacanciers. La station d'Artouste, dans la vallée d'Ossau, en Béarn, ne pouvait pas demander mieux. Avec 10 000 skieurs depuis novembre, la station vit l'une de ses meilleures saisons. 

Par Julie Chapman

Grâce aux importantes chutes de neige fin 2019, la station d'Artouste, située à Laruns, en Béarn, a rapidement ouvert ses portes. Depuis le 30 novembre, 10 000 skieurs ont dévalé les pistes de la station. Et si cette saison s'annonce prometteuse, ce n'est pas "Pépito", moniteur ESI qui dira le contraire.

"Ça fait 23 ans que je suis moniteur à Artouste et c'est la première année où je me sens comme un coq en pâte", s'amuse Jean-Marc Repeto, dit "Pépito". 
 
Un beau début de saison pour la station d'Artouste
 

Nouveau look


Pour attirer les touristes, la station a joué toutes ses cartes. Artouste propose des forfaits à 19 € par jour, un tarif qui a de quoi séduire les petits budgets. Cette politique tarifaire très avantageuse entre dans leur option "ski pour tous". 

"Nous avons fait un très bon début de saison. Nous sommes très contents, avec notamment une fréquentation espagnole en hausse de 30 %", explique Jean-Claude Lalanne, le directeur général d'Artouste.
 
Le snow park d'Artouste a été entièrement revu et étendu / © France 3 Aquitaine
Le snow park d'Artouste a été entièrement revu et étendu / © France 3 Aquitaine

Les riders aussi, n'ont pas été oubliés. Le snowpark a été entièrement reconfiguré et étendu, pour le plus grand plaisir des snowboarders qui renouent avec le passé de la station. 

"Autrefois, Artouste était le premier pôle freestyle du Béarn. Aujourd'hui, on se retrouve comme dans l'esprit d'antan, et on en est ravis", se réjouit Gery Vinglar, un snowboarder palois.

Pour les plus petits, un parc acrobatique a aussi été créé. De quoi faire une petite pause, entre deux descentes. 
 
 

Gestion communale


Autre nouveauté cette année : la station est désormais gérée par la commune de Laruns. Et ce nouveau partenariat semble satisfaire toutes les parties.

"On travaille main dans la main avec la direction et la commune, on est beaucoup plus à l'aise", précise Pépito.

Avec tous ces investissements, la station attend près de 40 000 skieurs sur son domaine, cette année.

 

Sur le même sujet

Les + Lus