Cet article date de plus de 6 ans

Cinq randonneurs sortis vivants de l'avalanche à Gourette

Trois adultes et deux enfants ont été extraits par les secours. Une victime, sortie inconsciente, a été évacuée vers l'hôpital de Pau. La coulée de neige s'est produite au lieu dit les crêtes blanches entre Gourette et le col de l'Aubisque dans cette station de ski des Pyrénées-Atlantiques.
© E. Poussard - France 3 Aquitaine

Écoutez le recit de notre équipe sur place :
Premier récit après l'avalanche à Gourette
18 pompiers de secours en montagne ont participé aux recherches, épaulés par 14 militaires du Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne et d'une équipe cynophile.
Un médecin du Smur et deux ambulances avaient été également mobilisés.

Le groupe, originaire de Pau, s'était aventuré sur une route fermée à la circulation et à la marche en raison des mauvaises conditions météo et des forts risques d'avalanche. 

Une première avalanche avait détruit un télésiège le 8 février


Gourette comme les autres stations des Pyrénées avait accumulé près de deux mètres de neige en quatre jours début février. Une situation exceptionnelle qui avait provoqué la fermeture de tous les accès et un risque d'avalanche de niveau 5/5. 

Après les quatre journées de neige non stop, une avalanche s'était produite sur le domaine skiable fermé de la station. Elle avait causé pas mal de dégâts et a notamment détruit un télésiège.

Cette abondance de poudre blanche, à une semaine des vacances scolaires, était toutefois une aubaine pour les professionnels de la montagne.

Mais les risques d'avalanche demeurent élevés dans certaines zones non balisées.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
montagne pyrénées neige béarn