Cet article date de plus de 6 ans

Encore un mois pour trouver un gynécologue à la maternité d'Orthez, un dernier mois

Le directeur de l'Agence Régionale de la Santé (ARS) a annoncé ce jeudi que si dans un mois, on ne trouve toujours pas de gynécologue à recruter, la maternité fermera. Il faudra alors aller à Pau pour accoucher.
© France 3 Aquitaine
Près de 200 personnes se sont rassemblées cet après-midi devant la maternité d'Orthez pour réclamer son maintien. Alors que Michel Laforcade, le directeur de l'ARS rencontrait la direction et les syndicats.

Depuis plusieurs mois, cette maternité est menacée de fermeture faute de gynécologue-obstrétricien. 

Il en reste un à recruter pour assurer le service en toute sécurité, mais les candidats seraient rares.

L'ARS a décidé d'accorder un dernier mois de sursis à l'établissement.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé béarn justice