Cet article date de plus de 7 ans

La Mosquée de Pau taguée par son imam

L'affaire des tags retrouvés sur les murs de la mosquée le 28 octobre est résolue. L'auteur des faits est l'imam qui a expliqué son geste par un conflit personnel.
© capture googlemap
Les faits avaient provoqué la stupéfaction et la colère fin octobre. Sur les murs de la mosquée, il avait été tagué notamment " hypocrites" ou "mécréants".

Une enquête avait été ouverte par la police de Pau car l'association de la mosquée avait déposé plainte pour détérioration.
Puis depuis quelques jours, la rumeur d'un acte interne commençait à circuler.

Alors mercredi, l'imam est allé se dénoncer lui-même auprès de la police. Il a déclaré avoir agi en raison d'un conflit avec un fidèle qu'il aurait aimé voir accusé de ces faits.
L'imam, un marocain, a reçu une convocation devant la justice pour le 8 janvier, dans le cadre de la procédure du plaider coupable.
A la mosquée, les fidèles sont stupéfaits. Certains ont constaté depuis plusieurs semaines, des tensions entre l'imam et la communauté sur fond de conflit de générations. Le bureau de l'association de la mosquée doit se réunir prochainement pour statuer sur le sort de l'imam, salarié de l'association. En attendant, il n'officie plus.

Reportage d'Eric Poussard et Eric Depay
durée de la vidéo: 01 min 14
l'imam de Pau a tagué sa mosquée

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers religion