Cet article date de plus de 7 ans

Pau : David Habib conduira la liste PS pour les municipales

Les militants PS ont validé hier à 85 % de oui, la liste socialiste pour les municipales à Pau. Elle sera conduite par le député David Habid, secondé par André Duchateau qui deviendra son premier adjoint en cas de victoire. David Habid est l' invité ce soir du 19/20
© CLEMENS BILAN / AFP
L'accord entre le député et André Duchateau, actuellement premier adjoint de Martine Lignières-Cassou, a été approuvé par 87% des militants socialistes lors d'un vote organisé lundi soir.

David Habib s'est félicité de "l'union Habib-Duchateau" en soulignant qu'ils avaient des profils complémentaires, l'un étant davantage axé sur l'économie en tant que maire de la ville industrielle et nouvelle de Mourenx et l'autre, M. Duchateau, plus social, en tant qu'ancien président du Centre communal d'action sociale. Il a remercié Henri Emmanuelli qui "nous a donné beaucoup de temps". "Au début, le dialogue avait du mal à passer", a-t-il ajouté: "Mais
nous avons su accorder nos deux expériences".
André Duchateau s'est également déclaré "satisfait", que les militants aient mis fin "à cette dualité démocratique" et de la conclusion d'un "accord équilibré". Concernant Bayrou, a-t-il ironisé, "son ombre plane sur Bordères (son village natal, ndlr) je ne sais pas si elle viendra jusqu'à nous".


Le 26 septembre, le premier secrétaire du Parti socialiste, Harlem Désir, avait annoncé avoir demandé au député des Landes, Henri Emmanuelli,
de mener une mission de médiation à Pau entre les deux candidats potentiels. Une mission décidée à la demande de la député-maire sortante, Martine Lignières-Cassou.

Un sondage TNS Sofres réalisé à Pau pour le Parti socialiste et publié le 11 septembre donnait le candidat PS gagnant au second tour des municipales
à condition d'une union de la gauche.

Cette enquête plaçait David Habib, par ailleurs maire de Mourenx (Pyrénées-Atlantiques), comme favori avec 54% d'opinions favorables le concernant, contre 35% pour André Duchateau, soutenu par Martine Lignières-Cassou.

Le président du Modem François Bayrou, dont Pau est le fief politique et qui n'a pas annoncé de manière officielle s'il entend briguer la mairie, n'a pas souhaité s'exprimer lundi soir.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections municipales 2020 politique