Tempête Fabien en Béarn : une "tornade" ravage une vingtaine de maisons sur son passage

Le phénomène très localisé n'a pas duré plus de 20 minutes et a endommagé voire détruit une vingtaine de maisons, à 8h30 ce dimanche matin, dans le petit village de 477 habitants, Serres-Sainte-Marie, près d'Artix dans les Pyrénées-Atlantiques. 80 personnes ont dû être relogées.

L'une des maisons ravagées du village de Serres-Sainte-Marie
L'une des maisons ravagées du village de Serres-Sainte-Marie © F.B
À Serres-Sainte-Marie, dans le Béarn, une vingtaine de maisons ont été entièrement ravagées par une colonne montante d'air, s'apparentant à une tornade. 
 
reportage serres jour d'apres


D'après les témoignages recueillis par Sud-Ouest, les habitants ont vu un gros nuage de 200 mètres de large et 400 mètres de long. Le phénomène a été décrit par un témoin sur Facebook :

Je n'ai pas eu le réflex de prendre une vidéo mais j'ai vu une phénomène tornadique, très circulaire dans le ciel et j'ai aperçu le début de la trombe!
Au début, le vent tournait secteur sud et puis Sud-Ouest, puis au Nord. Des branches d'arbres se sont arrachées et tournaient dans l'air...

Regardez le reportage d'Elise Daycard et Olivier Lopez.
 

Une "tornade" en Béarn

D'après Pascal Brovelli, cadre prévisions de permanence ce dimanche à Météo-France, on ne peut pas parler de "tornade".

On parle plutot de front de rafales associés à des cellules orageuses. Ce phénomène intervient dans le contexte tempêteux de la tempête Fabien.
Dans le flux, en arrière, il se développe des cellules orageuses. Lors de fortes rafales, il y a une descente soudaine d'air froid créant ces front de rafales.

Il s'agit d'un phénomène très court et très localisé, peut-être une dizaine de secondes sur une centaine de mètres, difficilement observable par nos stations météo et donc difficilement prévisibles.
On est capables de prévoir les conditions générales mais pas ces choses très ponctuelles et localisées...

Entraide du voisinage

Dans l'après-midi, plusieurs centaines de personnes sont venus aider les habitants sinistrés à nettoyer et surtout protéger ce qu'il reste de leurs habitations avec des bâches.

Dans le contexte déjà très instable de la tempête Fabien, cela semble être un phénomène très localisé à développement vertical et dense. Mais son effet a été dévastateur et les habitants, dont 80 ont été relogés chez des amis ou à l'hôtel, sont encore sous le choc.

"Je n'ai pas réussi à dormir. Comme la maison n'était pas bâchée, j'entendais la pluie tomber, et je n'arrivais pas à trouver le sommeil", témoigne l'un des habitants.

Une cagnotte pour venir en aide financièrement aux sinistrés a d'ailleurs été ouverte à la mairie de Serres-Sainte-Marie. Le préfet des Pyrénées-atlantiques s'est rendu sur place, pour constater l'ampleur des dégâts.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn intempéries météo faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter