Pyrénées-Atlantiques : prévu ce week-end à Biarritz, l'événement Elrow est annulé

Publié le Mis à jour le
Écrit par J. Chapman et L. de Casanove
Le festival Elrow se produira à la halle Iraty de Biarritz les 4 et 5 décembre.
Le festival Elrow se produira à la halle Iraty de Biarritz les 4 et 5 décembre. © elrow

Neuf mille personnes étaient attendues ce week-end pour participer à cet événement hors du commun. Mais, au vu du contexte sanitaire, la ville de Biarritz vient d'annoncer avoir demandé, "avec regret", l'annulation de ce festival.

L'événement était très attendu, il n'aura pas lieu.  A trois jours du lancement, la ville de Biarritz a annoncé avoir demandé "avec regret" l’annulation de l'événement, qui avait "été autorisé en septembre dernier, dans un contexte sanitaire favorable à son organisation".
La maire de Biarritz, Maider Arosteguy a ainsi saisi le préfet dès lundi à ce sujet. 

Face à la crise sanitaire qui s’aggrave, à cet événement qui va rassembler plusieurs milliers de personnes, et malgré les efforts fournis par les organisateurs, il est de la responsabilité de chacun de protéger nos jeunes et la santé de tous.

Ville de Biarritz

Communiqué

Un coup dur pour les organisateurs. Les 9000 places s'étaient écoulées en moins d’une heure. Pour leur première édition à Biarritz, le festival de musique électronique, Elrow affichait complet. “C’est un mélange du Cirque du Soleil et du Burning Man”, promettait son organisateur.

L'événement devait se tenir ce week-end sous les 5 000 m2 de la halle d’Iraty et le programme s’annonçait chargé. “Il y aura cinq DJ internationaux par jour et une cinquantaine d’artistes : échassiers, marionnettes géantes, acrobates…, expliquait encore cette semaine Yannick Alzin, président de l'association Evana en charge de l’organisation qui souhaitait reverser une partie des recettes à l’association Isla Gorria qui vient en aide aux enfants malgaches.

Règles sanitaires strictes

L'organisation avait pourtant pris les plus grandes précautions face à la Covid-19 et ne voulait tolérer aucun relâchement.  “On a incité les personnes vaccinées à se faire tester malgré tout. Le passe sanitaire sera drastiquement contrôlé, notamment l’identité des personnes. Donc ceux qui pensaient venir avec le pass du copain ou de mamie ne pourront pas rentrer”, expliquait le président d’Evana.

Des règles strictes qui devaient s'appliquer également après avoir passé l’entrée du festival. “Le masque est obligatoire partout, sauf pour boire ou manger. Si une personne ne respecte pas les règles, elle sera gentiment ramenée vers la sortie”, assurait encore Yannick Alzin qui voulait être un exemple pour "le secteur de la culture".
Des mesures strictes, mais qui restent encore insuffisantes au regard de la situation sanitaire : le taux d'incidence sur la côte basque est actuellement de 595 cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.