Confinement: le Tour de France à la fin de l'été en Béarn ?

Impossible désormais de maintenir la grande boucle aux dates prévues, du 27 juin au 19 juillet. Entre déconfinement compliqué, ouverture incertaine des frontières et préparation des cyclistes, difficile de trouver les bonnes dates. En Aquitaine, les villes de Pau et Laruns sont concernées.

C'est désormais une certitude, le Tour de France 2020 ne se déroulera pas aux dates initialement prévues. Les annonces d'Emmanuel Macron hier soir, et notamment l'interdiction de tout rassemblement avec un public nombreux jusqu'à la mi-juillet, l'ont confirmé. Mais quelles sont les possibilités désormais ? En sachant que le patron du Tour, Christian Prudhomme, a récemment précisé que l'éventualité du huis-clos était abandonnée.

L'annulation, le pire scénario


En cas d'annulation pure et simple, c'est tout le monde du cyclisme qui vacillera. Au-delà d'un évènement planétaire et festif incomparable, le Tour de France est également la base économique pour beaucoup de structures professionnelles. Les sponsors s'engagent souvent dans le seul but d'être visibles au mois de juillet sur les routes de France et à travers le monde. C'est evidemment le pire scénario. L'immense majorité des compétitions y seront contraintes, pourquoi pas le Tour ?

Le report, l'option moins catastrophique


L'autre scénario, c'est celui du report vers la fin de l'été. Aucune précision pour le moment de la part d'ASO (Amaury Sport Organisation) qui gère le Tour de France. Car c'est tout le calendrier des épreuves cyclistes qui devra être bousculé. La Vuelta, par exemple, devait s'élancer le 14 août, on voit mal les deux épreuves se dérouler aux mêmes dates...
 

Le Béarn est concerné directement par ces incertitudes. L'étape entre Pau et Laruns, avec un passage par le col de Marie-Blanque devait se dérouler le dimanche 5 juillet. C'est la seule étape cette année en Aquitaine.
 
Laruns" title="Parcours de la 9ème étape du TDF 2020 Pau > Laruns"/> 

Pour le maire de Laruns, Robert Casadebeig, un report est souhaitable. Sa commune avait déjà accueilli une étape en 2018. Une véritable fête populaire dans la vallée d'Ossau. Mais l'été s'annonce très compliqué. L'organisation du passage du Tour est un problème parmi beaucoup d'autres avec des décisions à prendre pour le thermalisme, le tourisme (petit train d'Artouste), etc...

Bien sûr, on souhaite que le Tour passe à Laruns, et on sera prêt de toute façon. Mais il y a une date qui serait vraiment très compliquée pour nous, c'est le 15 août. C'est la grande fête de la commune, et il serait impossible d'associer les deux évenements. En dehors de ça, Laruns fera face. Ceci dit, aujourd'hui, nous n'avons aucune visibilité. J'éspère pouvoir échanger dans la semaine avec les responsables d'ASO et notamment Christian Prudhomme. C'est un véritable casse-tête pour eux, j'imagine. Robert Casadebeig, maire de Laruns.

 

Parmi les coureurs, cette question du Tour est évidemment très commentée. Le béarnais Matthieu Ladagnous se projette vers la fin de l'été pour s'imaginer sur les routes du Tour. Comme une bouffée d'oxygène pour tout le monde.

J'espère que l'épreuve sera reportée. Si on est sur le Tour, ça voudra aussi dire que le confinement est dépassé. Ca pourra faire du bien aux gens, c'est une fête avant tout. Mais c'est très compliqué à organiser. Le calendrier des courses va être totalement changé, et on ne sait absolument pas quelles courses seront maintenues. Il faut, je pense, au minimum, deux mois d'entrainement sur route avant d'attaquer un Tour de France. Le home-trainer, ça va un temps... L'idéal serait vers la fin de l'été. Après, si on n'est pas au top et un peu moins performants, tant pis. L'essentiel c'est que le Tour se déroule quand même. Matthieu Ladagnous, coureur professionnel Groupama-FDJ

Du côté de la ville de Pau, on reste confiant. Josy Pouyeto, l'élue en charge du dossier, est régulièrement en contact avec Christian Prudhomme, le patron d'ASO. Selon elle, la volonté de l'organisateur est de trouver des solutions de report, d'assurer le déroulement de l'épreuve. 

On mettra tout en oeuvre pour que le Tour se déroule dans de bonnes conditions. Quelle que soit la date. Vous savez, on a accueilli la Vuelta l'an dernier en pleine rentrée scolaire. On sait faire ! Je pense que les hôtels et les restaurants qui sortiront de plusieurs mois très compliqués feront tout ce qui est possible, partout sur le parcours en France, pour faire vivre cette épreuve. Ce sera peut-être le seul évenement de cette dimension organisé cet été. Le seul avantage du Tour, c'est qu'il est maître à bord. C'est lui qui pèse sur le calendrier, les autres suivront. Et si il faut s'occuper des équipes une nuit de plus (pour le moment Pau est concernée par une seule étape), on le fera aussi ! Josy Pouyeto, Députée et adjointe au maire de Pau en charge du Tour de France

Pour le moment, selon quelques hôtels de Pau toujours concernés par le passage des coureurs, rien ne filtre. Aucune date, aucune réservation, c'est encore trop tôt. Mais si l'organisation de la grande boucle est confirmée pour l'été, ils seront les premiers informés, comme toujours.

Le parcours du TDF 2020 ici.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme société covid-19 vélo économie tour de france sport béarn santé