"Black-out" complet pour les stations de ski qui restent fermées pendant les fêtes

Les stations de ski ne pourront pas rouvrir avant le mois de janvier. Une décision qui annonce une "catastrophe économique", estiment les professionnels du secteur.
La Pierre-Saint-Martin ne pourra pas rouvrir ses remontées mécaniques pour les fêtes
La Pierre-Saint-Martin ne pourra pas rouvrir ses remontées mécaniques pour les fêtes © France 3 Pau Sud Aquitaine
Ils font partie de ceux qui n'ont pas de raisons de se réjouir en cette fin novembre. Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé mardi soir la réouverture des commerces non-essentiels, les stations de ski, elles ne pourront pas relancer leur activité pour les fêtes de fin d'année.

Concernant les stations de sport d'hiver, une concertation a été engagée par le gouvernement avec les élus locaux et les professionnels. Les décisions seront finalisées prochainement.
Il me semble toutefois impossible d'envisager une ouverture pour les fêtes et bien préférable de privilégier une réouverture courant janvier, dans de bonnes conditions.

Emmanuel Macron, le 24 novembre 2020

"Catastrophe économique"

Une annonce qui a fait l'effet d'une douche froide chez les professionnels. "On est en train de  commencer à mesurer le manque à gagner : cela représente une baisse de deux millions d'euros de chiffre d'affaire, soit une chute de 25%, estime Olivier Grosclaude, directeur général de l'établissement public des stations d'altitudes (EPSA) dans les Pyrénées-Atlantiques.
On réfléchit bien entendu aux conséquences sanitaires de cette crise, on comprend très bien qu'il faille prendre des précautions. Mais ce qui nous arrive dessus, c'est une catastrophe économique".
 

"Je pense aux saisonniers qu'on ne va pas pouvoir embaucher"

Les conséquences de cette décision vont  toucher tous les corps de métier, estime le gestionnaire des stations de Gourette et la Pierre-Saint-Martin, en Béarn.
"Je pense aux saisonniers qu'on ne va pas pouvoir embaucher. A l'ensemble des socio professionnels qui gardaient l'espoir d'une ouverture aménagée pendant cette période des congés de Noël. Et non, là c'est la fermeture ! ".
Le gérant espère aussi pouvoir ouvrir au plus tôt en 2021 et veut poursuivre les discussions avec les services de l'Etat autour du protocole sanitaire. "Le président de la république a parlé de "courant janvier". Courant janvier, ça peut être dès le 2 ou le 3 ! On espère pouvoir se mettre dans cette perspective-là, parce que pour l'instant c'est le black-out complet".
Pyrénées : les professionnels sous le choc après le report de l'ouverture des stations de ski
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn ski sport confinement santé société covid-19