"C’est quelqu’un qui a marqué le club" : Eric Bartecheky suspendu, une page se tourne pour l'Élan béarnais

Moins de 48h après la défaite du club Palois face à Vichy en quart de finale des playoffs de pro B, le club a annoncé le départ de son entraîneur. Une décision radicale, alors que le coach a fait vivre de très belles heures au club.

"Le club et Éric Bartecheky se rencontreront la semaine prochaine pour envisager la suite à donner à leur collaboration" , peut-on lire sur le site de l'Elan Béarnais.

 Dimanche soir, après la défaite contre Vichy (72-73), Éric Bartecheky avait déclaré à La République des Pyrénées : "J'ai un an de contrat, c'est tout ce que je peux dire, je n'ai pas à faire de commentaire là-dessus. Le reste, ce n'est pas moi qui contrôle." L'entraineur était engagé par contrat jusqu'à 2025. 

Une figure du club depuis 2015

Le Châlonnais a coaché l'Elan pour la première fois entre 2015 et 2017, deux saisons lors desquelles il a mené deux fois le club en playoffs. Il quitte alors le club pour rejoindre Le Mans, qui est sacré Champion de France. 

Puis, il revient en 2021 dans le Béarn, à la suite du licenciement de Laurent Vila. Eric Bartecheky réussi à maintenir le club en Betclic Elite lors de sa première saison. Il le qualifie même en playoffs lors de la deuxième (2021-2022), tandis que le club est alors sous pavillon américain (racheté par le groupe CSG), mais ne peut empêcher sa relégation en ProB au printemps 2023.

Cette saison, "faite de hauts et de bas", a reconnu l'entraîneur, n'a pas donné entière satisfaction aux dirigeants, semble-t-il, malgré l'objectif atteint de disputer les playoffs.

 

2022, la consécration 

C’est la victoire en Coupe de France en 2022 lors de son retour à Pau qui marquera les esprits et les supporters. 

"Il était attaché au club, c’était la deuxième fois qu’il revenait" raconte Dominique Grange, membre des "Peones", club des supporters de l'Élan Béarnais. Il revient aussi sur cet épisode du 23 avril 2022 durant lequel le club a arraché la victoire à Strasbourg 95 à 86. "On a gagné la Coupe de France en demi-finale contre Monaco" reprend le fidèle supporter, avant de conclure "c’est quelqu’un qui a marqué le club quand même". 

Deux dernières saisons usantes 

Depuis 2021, Eric Bartecheky a été confronté à deux épisodes chaotiques  : le fiasco américain de CSG et une année tendue sous la présidence de Sébastien Ménard. Le coach semblait usé: "ces deux saisons, pour lui, mentalement, lui en ont paru 5, parce qu’il y avait tellement de problèmes en interne, que je pense que le sportif n’était pas simple à gérer non plus.", commente Simon Darnauzan, consultant basket pour France Télévisions.

Avant d'apprécier la performance : "encore une fois un gros coup de chapeau, parce que découvrir la Pro B et se qualifier en play-offs, c'est une vraie performance".

Et de conclure "maintenant, je pense qu’encore une fois, ils ont besoin de repartir sur un nouveau cycle sportif".

Un remplaçant se dessine

Mickaël Hay pourrait être le remplaçant désigné pour reprendre le coaching du club classé 7ᵉ de la 2ᵉ division.

 

L'Elan béarnais reste emblématique du championnat de France et dont la remontée représente certainement un challenge attrayant pour l’ancien meneur de jeu.

 

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité