Le médicament anti-Covid de Pfizer sera produit à Mourenx dans les Pyrénées-Atlantiques

Publié le Mis à jour le
Écrit par América Lopez avec Thibault Grouhel sur place

L'entreprise américaine va lancer un partenariat avec le sous-traitant pharmaceutique français Novasep installé dans le bassin industriel de Lacq, dans le Béarn, pour produire l'ingrédient actif du Paxlovid pour le monde entier.

Le laboratoire Pfizer a annoncé dimanche 16 janvier son intention d'invertir 520 millions d'euros au cours des cinq prochaines années en France afin de soutenir la production et la recherche de traitements contre le Covid-19.

Plusieurs centaines emplois pour Mourenx

"La plus grande partie de cet investissement sera allouée à Novasep à Mourenx pour produire l'ingrédient pharmaceutique actif de notre médicament (Paxlovid) pour le monde entier" a déclaré Albert Bourla, le directeur exécutif de Pfizer interrogé par BFM.

Par ailleurs, Pfizer annonce ainsi avoir signé une lettre d'intention avec Novasep.

"Une très bonne nouvelle" pour Patrice Laurent, Président de la Communauté de Communes de Lacq-Orthez et maire de Mourenx : " On est très heureux de participer à peut-être la fin ou bien l'éradication de cette maladie anxiogène et qui est aujourd'hui une psychose. Et puis, sur un plan économique, c'est excellent ! Ce sont des emplois, des investissements et de la richesse qui est créée sur notre territoire, et qui nous permet de développer nos politiques publiques derrière, sur le bassin de Lacq ", a déclaré le maire à France 3 Aquitaine.

"Après l'extraction du gaz, c'est un bassin industriel qui a été en perte de vitesse, il y a eu beaucoup de fermetures d'entreprises, mais depuis ces dernières années, on est sur un cercle beaucoup plus vertueux. C'est un site qui a su se réinventer sur des productions plus vertueuses et plus vertes aussi comme les énergies renouvelables, la pharmacie et la cosmétique", se félicite Patrice Laurent qui estime à plusieurs centaines le nombre de créations d'emplois dans les prochaines années grâce aux investissements annoncés.
Ces emplois se rajouteront aux 7000 emplois industriels déjà existants.

On est sur une reconversion réussie du bassin de Lacq. On est sur la création de 400 à 500 emplois sur notre territoire dans les 5 prochaines années.

Patrice Laurent, maire de Mourenx

France 3 Aquitaine

"On est autour de 500 millions d'investissement. Dans l'industrie, un million d'euros égale un emploi", se félicite l'élu.

Le futur traitement de Pfizer sera également produit sur la plateforme Sobegi de Mourenx. 

Le député David Habib, ancien maire de Mourenx et président de l’intercommunalité, remercie le gouvernement "qui a facilité cet investissement ". Pour lui, " qui a toujours été favorable au vaccin contre le Covid-19, (...) cet investissement est une formidable nouvelle".

La production des ingrédients actifs du Paxlovid devrait commencer durant l'été 2022 sur le site de Novasep à Mourenx.

Le médicament oral Paxlovid

Paxlovid est un traitement oral contre la Covid-19 (inhibiteur de protéase), et selon le laboratoire américain, il réduirait de 89% le risque d'hospitalisation ou de décès dans les trois jours suivant l'apparition de symptômes.

Pfizer souhaite produire jusqu'à 120 millions de boîtes de ce médicament dans le monde en 2022.

►Voir notre reportage à Mourenx de Thibault Grouhel et Taliane Elobo. Dans cette vidéo, les réactions du maire de Mourenx Patrice Laurent, des habitants et de Michel Spagnol PDG de Novasep:

durée de la vidéo : 01min 36
Le médicament anti-Covid de Pfizer sera produit à Mourenx dans les Pyrénées-Atlantiques ©France télévisions