Les routiers empêchés de travailler par les blocages des gilets jaunes

Les routiers, par la voix de leur représentante nationale, la Paloise Aline Mesples, regrettent d'être bloqués par les barrages sur le territoire. 

Une fil de voitures et de camions bloqués sur la route nationale 10 ce lundi 19 novembre. Les routiers n'ont pas appelé à rejoindre le mouvement des gilets jaunes
Une fil de voitures et de camions bloqués sur la route nationale 10 ce lundi 19 novembre. Les routiers n'ont pas appelé à rejoindre le mouvement des gilets jaunes © Charles Rabreaud
Depuis ce matin, des poids lourds sont bloqués en divers points du territoire. Depuis son entreprise de Pau, Aline Mesples, la patronne de l'organisation des transporteurs routiers européens, regrette de telles conséquences pour les professionnels du transport et leurs camions.  

On est victimes des blocages car les camions ne peuvent pas passer. 

Des fils de camions ont été observées sur la route nationale 10 au nord de Bordeaux, sur la rocade aux abords du Pont d'Aquitaine notamment. 

" On respecte les lois de la République "

Les gilets jaunes ont appelé à bloquer les camions ce lundi. Des informations circulaient depuis plusieurs jours sur un mouvement qui pouvaient mobiliser aussi des routiers mais Aline Mesples dément  : 

On ne peut pas aller rejoindre un mouvement dont on ne connaît ni les auteurs ni les objectifs. On va dire que quand on agit, on respecte les lois de la République. On ne casse pas, il n'y a pas de violence.


Sur le fond, les transporteurs n'ont pas de sujet en discussion sur le prix des carburants avec le gouvernement. Les discussions portent plutôt sur le financement des infrastructures. 

Les professionnels, empêchés de travailler, déplore cette situation. "Ça commence à devenir très compliqué. On paye des taxes et salaires, un jour travaillé et perdu, c'est beaucoup d'euros de perdus. "

Elle rappelle : " Si certaines initiatives peuvent voir le jour, elles sont l’œuvre de conducteurs isolés utilisant les véhicules contre la volonté des chefs d’entreprises." 





 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prix du carburant consommation économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter