VIDÉO. Un lâcher de ballon pour rendre hommage au jeune Enzo, agressé mortellement à Tarbes il y a un an

durée de la vidéo : 00h01mn19s
Des ballons blancs à la mémoire d'Enzo ©France télévisions

Les parents d’Enzo Péridy ont organisé un rassemblement à Tarbes ce samedi 18 mars. Il y a un an, leur fils était victime d'une violente agression à la sortie d’une discothèque. Le jeune homme, originaire de Lons dans les Pyrénées-Atlantiques, est décédé des suites de ses blessures

Il venait d’avoir 18 ans. Sa famille, ses amis, ses proches se sont donnés rendez-vous sur les lieux du drame. Un rassemblement à l’initiative de Natie et Didier, ses parents. " Cela fait un an aujourd'hui que notre fils s'est fait agresser, qu'il a perdu la vie. "On voulait lui montrer qu'on est toujours là, qu'il nous manque beaucoup et que l'on pense fort à lui avec nos amis, la famille", expliquent-t-ils avec beaucoup de douceur et d'émotion.

"On est là, tout le monde, tous ensemble, c'est important et en même temps très douloureux" confie la maman en pleurs.

Leur vie a basculé, il y a un an jour pour jour, le 18 mars 2022. Ce jour-là, ils autorisent leur fils Enzo à sortir en discothèque pour la première fois. Il s’y rend avec des amis pour fêter le "Percent" dans le quartier de l’Arsenal à Tarbes.

Pour ne pas oublier

À la sortie de l’établissement, sur le chemin de retour qui doit le ramener chez lui à Lons, un jeune homme de 19 ans, surgit brusquement et lui assène un violent coup de poing au visage. Enzo s’écroule au sol. Il succombera à ses blessures après deux jours de coma à l’hôpital Purpan à Toulouse.

C'était quelqu'un de bien, quelqu'un qui méritait. Pour nous, il est toujours dans nos cœurs

Didier Péridy, papa d'Enzo

France3 Pau Sud Aquitaine

Ce samedi, ils sont plusieurs dizaines à se recueillir. Tous portent un teeshirt avec le portrait de l'adolescent. Un lâcher de ballon blanc est organisé dans le ciel. Pour Natie et Didier, cet hommage est aussi l’occasion pour eux de sensibiliser les jeunes aux dangers de la consommation d’alcool et de la violence.

Fin de l'instruction

Depuis le drame, l'auteur présumé du coup mortel, un béarnais de 19 ans, a été mis en examen pour violences volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. La procédure de l'instruction touche à sa fin.

Il a été placé en détention provisoire. 

Natie et Didier attendent désormais avec impatience le procès. Le père de famille dit en avoir besoin "pour faire son deuil". Celui-ci pourrait avoir lieu cette année 2023.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité