Covoiturage entre La Rochelle et Bayonne : deux femmes victimes d'attouchements

Un homme ivre a agressé sexuellement deux femmes pendant un covoiturage BlaBlaCar entre La Rochelle et Bayonne. Une fois arrivées, les victimes ont porté plainte contre leur agresseur, qui a été placé en détention.

Ces deux femmes ont cru au pire. Durant leur trajet en voiture entre La Rochelle et Bayonne, dimanche 22 novembre, elles avaient pris à leur bord un homme de trente-huit ans, contacté via BlaBlaCar. Aviné, il s'est mis à les agresser sexuellement.

Partie de la Rochelle, la conductrice fait monter en voiture l'homme à hauteur de Rochefort. Quelques kilomètres plus tard, elle embarque, comme convenu, une seconde jeune femme, âgée de 22 ans. Déjà en état d'ébriété, le passager se met à chanter fort, continue à boire et diffuse des vidéos pornographiques sur son portable, comme le confirme le procureur-adjoint de la république de Bayonne, Marc Marié.

Il tente d'abord de passer la main dans le cou de sa voisine, avant de lui demander un baiser. La conductrice, âgée de 36 ans, a subi, elle aussi, des attouchements. Son agresseur est parvenu à toucher leur poitrine. Les victimes ont bien tenté de se débarrasser de leur encombrant passager, mais en vain.

Leur calvaire terminé, elles se ruent au commissariat de Bayonne et déposent plainte. A ce jour, le médecin légiste n'a pu examiner que la conductrice. Traumatisée psychologiquement, elle s'est vue notifier sept jours d'ITT.

Résidant à Anglet (Pyrénées-Atlantique), l'agresseur a été interpellé, puis placé en garde à vue. L'accusé était déjà sous coup d'une peine d'un an de prison ferme pour des faits d'une autre nature. Le procureur adjoint de Bayonne a alors décidé de l'incarcérer, tandis que l'enquête suit son cours. 

"Ladies Only" pour un trajet entre femmes
​Depuis ses débuts en 2008, BlaBlaCar propose l'option "Ladies Only" qui permet à la conductrice de n'accueillir dans son véhicule que des femmes. De même, les passagères peuvent elles aussi chercher à voyager avec des femmes.

La start-up française, valorisée à 1,6 milliards de dollars, transporte 30 millions de voyageurs par an. L'utilisation de "Ladies Only" reste "négligeable sur l'ensemble de ces trajets", indique BlaBlaCar. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité