• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le projet Fortius relie Bayonne et Pampelune

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

En plus des traditionnelles Fêtes propres à chacune des deux villes, Bayonne et Pampelune partagent un point commun d'envergure : leurs fortifications. D'où l'idée de se lancer conjointement dans une opération de valorisation de ces éléments patrimoniaux.

Par KJ

Le projet Fortius, programme opérationnel de coopération territoriale Espagne-France-Andorre en est la pierre d'angle. Il représente une opportunité exceptionnelle de mettre en œuvre jusqu’en 2014, des projets structurants de coopération entre les deux villes.
Le projet Fortius

Financé à hauteur de 65% par les fonds européens, Fortius permet de réaliser les travaux de restauration du Bastion Royal et de proposer un projet global de valorisation de l’enceinte fortifiée. Le bastion Royal, récemment mis à jour, mérite en effet de gros travaux de consolidation et restauration. Anciennement appelé bastion des Cordeliers, il se situait à l'extrémité sud de l'enceinte du Bourg-Neuf (actuel quartier du Petit-Bayonne), au milieu de Basses terres inondées, sur la rive droite de la Nive. Cet ouvrage, bastion polygonal de très grandes dimensions, a été commencé en 1675 et parachevé dans le cadre du projet général de Vauban en 1680.

Le projet Fortius ouvre aussi la porte à des actions de médiation croisées auprès du jeune public et des habitants de Bayonne et de Pampelune, en cohérence avec la programmation annuelle du label Ville d’Art et d’Histoire.


Sur le même sujet

les gilets jaunes mobilisés dimanche 18 novembre

Les + Lus