Top 14 : l'UBB bat le Racing, la Section Paloise chute d'entrée

1e victoire de l'UBB
Les Girondins n'ont pas tremblé face au Racing

Dans un match sans essai, le champion en titre le Racing 92 est tombé pour l'ouverture du Top 14, samedi dans l'antre de Bordeaux-Bègles (15-9). 

Par CA

Le nouvel ouvreur irlandais de l'UBB, Ian Madigan, réussissait parfaitement à se faire adopter par ses supporters en réussissant son premier coup de pied à Chaban (13), venu récompenser la bonne entame des Bordelais qui se sont vu refuser un essai à la vidéo à la 3e minute. Les intentions de joueurs de Raphaël Ibanez n'ont pas changé à l'intersaison : enchaîner debout pour faire vivre le ballon

C'est sur un ballon gratté par l'ailier Blair Connor que l'UBB remontait la balle à force de percussion pour voir finalement Madigan hériter d'une nouvelle pénalité face aux perches (6-0, 31e). 

Le champion en titre avait du mal à organiser son jeu, à la mêlée l'ex-Grenoblois James Hart peinait à faire oublier l'absence de Maxime Machenaud et se montrait moins tranchant que son vis-à-vis, Yann Lesgourgues. 

Même Dan Carter était peu en vue et manquait sa première pénalité avant de régler la mire avant la pause. Et l'entrée après la pause de l'ex-Toulonnais Ali Williams, sorti de sa retraite, n'a pas fait pencher les débats.

L'UBB, privé de nombreux éléments dont son ailier fidjien Talebula ou son centre australien Ashley-Cooper, retenu pour le Rugby Championship,
se montrait toujours aussi entreprenant en début de nouvel acte. Mais les éclairs se montraient trop rares dans cette rencontre, les deux équipes
étant trop souvent pénalisées (26 fois au total !), notamment au sol, et seuls Madigan (44, 67, 74) et Carter (61, 71) garnissaient le tableau d'affichage. 

Pau chute d'entrée à Castres (28-11)

La rencontre avait pourtant bien commencé pour les Palois. Après un essai de Vatubua (16e), servi par Ratuvou après un jeu au pied de Colin Slade, donnant l'avantage à la Section (5-3), le demi de mêlée international de Castres, Rory Kockott, écopait d'un carton rouge, après
arbitrage vidéo (18e), pour jeu dangereux. 

Malgré ce coup dur, le CO a repris les devants sur une nouvelle pénalité d'Urdapilleta (27e) et un essai opportuniste d'Alex Tulou (38e) après une chandelle mal négociée par les Palois. Virant en tête à la pause (13-8), les Castrais laissaient les Palois revenir à la faveur d'une pénalité de Fajardo (50e) avant d'inscrire deux autres essais par Combezou (59e) et Sione (70e).

Pour les Palois le début de saison commence donc plutôt mal, d'autant que leur premier match à domicile le week end prochain ne sera pas de tout repos, avec la réception de Toulon.



Bayonne - Toulon : dimanche à 18h15, stade Jean Dauger.

C'est le grand retour de l'Aviron Bayonnais dans le Top 14, après une année en Pro D2 et un titre de champion décroché en juin.

L'Aviron Bayonnais "conquérant" pour son retour dans le Top 14
Le club basque retrouve l'élite du rugby français ce week-end après une année de Pro D2. 1er match contre l'un des dinosaures du championnat : Toulon dimanche.



Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus