Pyrénées-Atlantiques : pic de pollution au dioxyde de soufre autour de Lacq et Lagor

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jeanne Travers

L'Observatoire de l'air en Nouvelle-Aquitaine indique que les concentrations en dioxyde de soufre ont fortement augmenté ce jeudi matin sur les stations de Lacq et Lagor. Elle met en place des recommandations pour tout le département.

Ce jeudi matin, l'Atmo, Observatoire de l'air en Nouvelle-Aquitaine, a relevé des concentrations en dioxyde de soufre (SO2) particulièrement hautes. Elles auraient "fortement augmenté sur les stations de Lacq et Lagor".

Une mesure qui a entraîné le déclenchement d'une procédure d'information de la Préfecture. À noter qu'il s'agit simplement d'une procédure de recommandations, pas d'une procédure d'alerte.

Pour la plupart des personnes, il n'est pas nécessaire de modifier ses activités habituelles pendant ce type d'épisode de pollution.

Pour les plus fragiles (enfants, personnes âgées, femmes enceintes, personnes ayant des difficultés respiratoires...) il faudra limiter les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux périodes de pointe. Il faut également limiter les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions), autant en plein air qu'à l'extérieur.

Dans tous les cas : en cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par exemple essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin.

Privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort et prenez conseil auprès de votre médecin pour savoir si votre traitement médical doit être adapté, le cas échéant.