Sécurité routière : 80 ou 90km/h, démêlons le vrai du faux

 / © MAXPPP, Jérémie Fulleringer
/ © MAXPPP, Jérémie Fulleringer

Depuis mercredi 16 ocotbre 2019, le Cher accueille le 89ème congrès des départements de France. Parmi les points débattus au cours du colloque, le choix offert aux départements de revenir aux 90km/h sur les départementales. Pour cela chacun doit peser le pour et le contre... 

Par Cécile Gauthier

Alors 80 ou 90km/h ? A quelle vitesse allez vous rouler dans votre département dans les mois à venir ? Si bon nombre d'élus ce sont fait entendre lors du passage imposé au 80km/h (règle appliquée au 1er juillet 2018), alors que le choix leur est aujourd'hui offert de revenir aux 90km/h (depuis mai 2019), il semblerait qu'ils soient de moins en moins nombreux à finalement opter pour la vitesse la plus elevée. 

D'abord par ce que ce retour en arrière ne peut se faire que sous certaines conditions imposées par le gouvernement. Cela ne peut concerner que les tronçons homogènes de plus de 10 km, sans traversée d'agglomération ou encore sans circulation d'engins agricoles.

D'autre part, chaque président de département qui souhaite revenir au 90km/h doit pouvoir garantir  « le plus haut niveau de sécurité routière possible », précise le comité des experts sollicité par le conseil national de la sécurité routière. Il s'engage ainsi personnellement en cas de hausse de la mortalité due à la vitesse sur lesdits tronçons.

Actuellement si la Corrèze et la Creuse semblent avoir fait le choix d'un retour au 90km/h, la Haute-Vienne ne s'est pas encore clairement prononcée.

Pour y voir plus clair, jouons un instant au jeu du vrai/faux...

Un passage à 80km/h ne diminue pas le nombre de morts sur les routes.

C'est FAUX 

Les études préalables de la Sécurité Routière ciblent entre 300 et 400 vies sauvées chaque année grâce à la mesure. Avançant pour la première année d'usage de juillet 2018 à juillet 2019 le chiffre de 206 vies sauvées

Un chiffre contesté par l'association 40 millions d'automobilistes qui selon ses claculs conclue pour la même période à "seulement" 39 vies sauvées grâce à la mesure. Une annonce largement reprise par les détracteurs du passage aux 80km/h.

Seulement voilà, les experts de la Sécurité Routière contestent à leur tour les chiffres de 40 millions d'automobilistes, mettant en cause la méthode de calcul de l'association, celle ci affecterait radicalement la crédibilité de cette contre étude. 

De son côté le blog Alternatives Economiques présentait en janvier dernier un bilan provisoire des 6 premiers mois du passage aux 80km/h, cette analyse indépendante présente deux hypothèses, l'une pessimiste qui avance 182 vies sauvées, une optimiste qui annonce 319 vies sauvées.


10km/h cela change tout quant à la distance de freinage.

C'est VRAI 

En cas de danger 10km/h de moins peuvent tout simplement éviter de percuter un obstacle

Faites le test : 
 


Le passage au 80km/h fait perdre du temps aux automobilistes


C'est bien évidemment VRAI, mais le temps perdu est infime, il se compte en secondes.

En considérant que vous ne roulez que sur des départementales à double sens, vous perdez environ 1mn tous les 10km en roulant à 80km/h au lieu de 90. Plus la distance est longue, plus l'écart entre les 80 et 90km/h est faible.
 

Un tableau qui considère que le parcours total est à 90 ou 80km/h, dans la réalité, les trajets empruntés sont mixtes (départmentales, nationales, traversées d'agglomération, etc) ce qui réduit énormément la différence de temps de trajet.

Exemple, nos confrères du Progrès de Lyon ont fait le test sur un trajet mixte de 120 km. L'un roulait a 80km/h, l'autre à 90. A l'arrivée ils n'ont observé que 2 minutes et 40 secondes de temps de trajet supplémentaires
 

Le passage aux 80km/h génère des économies de carburant.

C'est VRAI.

Si l'on considère une berline standard, essence, 4 portes, 5cv fiscaux, l'économie de carburant est de 3 à 5 litres tous les 500 kilomètres. Sur le trajet moyen parcouru par un Français chaque année, soit 8.344 kilomètres, les économies sont d’une cinquantaine d’euros.






 

Changement d'heure

Les + Lus