Cet article date de plus de 4 ans

Une auto pour un emploi

Dans les territoires ruraux, il est difficile de trouver un emploi quand on n'a pas de véhicule. L'association APREVA en loue à prix très modique et permet aux demandeurs d'emploi de se rendre aux entretiens d'embauche.
Dans les territoires ruraux, la mobilité est essentielle pour la recherche d'emploi. L'APREVA prête des voitures aux demandeurs d'emploi ©franceinfo
Comment se rendre à un entretien d'embauche quand on n'a pas de voiture et que les horaires des transports en commun ne correspondent pas à ses besoins ?  Nombre de demandeurs d'emploi sont en butte à ce problème. L'APREVA a trouvé la solution. 

L'association loue à prix très modique, entre 2 et 7,50 euros par jour, un véhicule aux personnes en recherche d'emploi.

Annick bénéficie de ce service. Habitant Aiguillon, Lot-et-Garonne, elle loue régulièrement une voiture pour aller déposer ses CV. Cela lui permet de rayonner plus facilement sur Marmande, Agen ou Villeneuve-sur-Lot, sans être tributaire des horaires de trains. Cela lui permet aussi d'être réactive si elle est convoquée par une entreprise pour un essai.

Chaque année, 360 personnes profitent de ce service. Subventionnée par l'Europe, l'Etat et les collectivités locales, l'APREVA entretient 90 voitures sur la Gironde et le Lot-et-Garonne.

Autre possibilité offerte par l'APREVA : celle d'acheter un véhicule du parc à la personne qui a retrouvé un emploi. Un achat facilité par un prêt de l'ADIE, organisme de micro-crédit.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie société mobilité transports