A vélo, tout n'est pas permis

Publié le Mis à jour le

Plus léger, plus agile, plus écologique, et bien souvent plus rapide que la voiture, le vélo séduit de plus en plus de monde à Bordeaux et dans les grandes villes. Mais si la bicyclette a beaucoup d'avantages, elle a aussi quelques règles. Le code de la route s'impose aussi aux cyclistes.

Un cycliste qui remonte une rue en sens interdit. Un autre qui grille un feu rouge. Un troisième qui refuse une priorité. Un dernier qui roule sur un trottoir. Des cas fréquents.

Le vélo offre à ses adeptes un vrai sentiment de liberté. Au point que certains prennent leurs distances avec le code de la route.

Et pourtant, des règles existent et les contrevenants s'exposent à des amendes. Savez-vous combien ? Treize sont ainsi répertoriées pour les usagers du vélo. 

 



Pas de perte de points mais des amendes



135 € par exemple pour l'usage d'un téléphone en pédalant. Idem si le cycliste  refuse une priorité à droite, oublie de s'arrêter au feu rouge, grille un stop, emprunte un sens interdit...  



Conçu pour les automobilistes, le code de la route s'applique aussi bien pour les deux roues, motorisés ou non.

Seule indulgence pour les amateurs de la petite reine, les infraction constatées à vélo n'entraînent pas de retrait de point sur le permis de conduire



 


Mais aux infractions au code de la route, peuvent s'ajouter des amendes pour manque d'équipement



Sachez par exemple que le gilet réfléchissant est obligatoire la nuit, hors agglomération, et que son absence peut valoir une amende de classe 2, facturée 35€.



Pour la sécurité des cyclistes, un défaut de freinage, ou d'éclairage peut aussi donner lieu à à 11€ d'amende. 

  
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité