• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

VIDEO : toutes les réactions à la victoire de l'Elan béarnais face à Boulazac Basket Dordogne

© Pascal Tinon et Fotor
© Pascal Tinon et Fotor

71 à 80 : retour dans le Top 8 pour les Béarnais qui gagnent sur le parquet du voisin régional Boulazac. Une belle première partie pour les Périgourdins puis la chute. Analyse du match et perspectives avec les interviews d'après match. 

Par Christine Le Hesran

Gros coup de fatigue et perte de lucidité qui mènent à la faute... Voilà comment le coach Claude Bergeaud analyse la défaite de son équipe Boulazac (24). Après une belle première partie, le 3e quart temps a signé la chute. 

On a payé très cher en fin de match hyper dominé "athlétiquement". Nous ne sommes pas agressifs. La victoire de Pau est largement méritée, lourde bien sûr... Les joueurs voulaient tellement bien faire, je viens de les féliciter même s'ils perdent des balles.. Ils n'ont plus d'oxygène.

Réaction de Claude Bergeaud, coach de Boulazac

Déception d'un match perdu à domicile pour Arnaud Kerckhof capitaine Boulazac, mais une belle combativité relevée. 

Les joueurs sur le terrain étaient fatigués. Une telle débauche d'énergie, cela s'est vu sur la fin qu'on était moins lucide...

Réaction d'Arnaud Kerckhof capitaine de Boulazac

L'arrivée d'un nouveau joueur va-t-elle faire du bien? Réponse positive du coach !

Dommage qu'il n'ait pas été là ce soir, j'aurais bien aimé parce que ça ne se serait pas passé comme ça.

Ils ont gêné les Béarnais mais mais pas jusqu'à le fin du match.

La recette des Béarnais ​

Serge Crèvecoeur , le coach de l'Elan Béarnais analyse la remontée de son équipe. 


Il fallait aller percuter à l'intérieur et c'est ce qu'on a fait. On a eu le contrôle du tempo, c'était important d'inverser cette tendance.  Nous nous sommes battus, on a montré du courage, de la confiance...
Ca fait 2 matchs qu'on est proche de 70. Donc c'est intéressant. Pas envie de lâcher, c'est la mentalité qu'on doit avoir.
Je crois qu'il faut faire preuve d'humilité  pour progresser parce qu'on sait qu'il y a beaucoup de choses à améliorer. Ça passe par le travail et l'humilité de chacun. 

Ca passe par la motivation, la sérénité de l'entourage de l'équipe. Plus nous allons être capables de chercher des solutions et pas s'énerver, plus les joueurs vont répondre positivement comme ce soir. 
 

Réaction du coach béarnais à la victoire de l'Elan
Serge Crèvecoeur analyse le match et les conditions de son équipe  - Philippe Niccolaï et Pascal Tinon

Un match plein d'enseignements pour chacune des équipes. 






Sur le même sujet

Le premier cognac périgourdin à Saint-Aulaye

Les + Lus