Bienvenu a été le premier migrant accueilli par le réseau Welcome de Poitiers

Le réseau Welcome, ce sont des personnes qui accueillent chez elles un migrant, le temps d'avancer dans sa demande d'asile et de lui offrir un peu de répit. Ensuite, c'est une autre famille qui prend le relais. Sept migrants ont été accueillis par le réseau depuis mi-octobre à Poitiers.

Il s'appelait Bienvenu. Cela ne s'invente pas. Il avait une trentaine d'années et venait du Congo. Il est resté chez nous quatre semaines puis est parti dans une autre famille.


Vincent Le Roux préside le réseau Welcome de Poitiers. Il a été le premier à accueillir un migrant chez lui. Vincent et sa compagne ont de la place maintenant. Leurs enfants devenus grands ne vivent plus à la maison." On accueille des gens qui n'ont rien. Très peu de ressources et quelques vêtements dans un sac en plastique. C'est forcément assez fort."

Aujourd'hui, Bienvenu vit chez un autre couple. Il en est à sa troisième famille. " Quatre semaines, c'est une bonne durée pour qu'il se pose un peu et que l'on soit disponible pour lui. Plus, cela pourrait devenir compliqué pour certains."

Vincent Le Roux se rappelle de ces quatre semaines d'accueil avec encore beaucoup d'émotion. " Cela représente beaucoup pour ces personnes, une vraie occasion de se reposer et de se reconstruire. Mais pour nous aussi c'est important. Cela interroge sur notre conception du monde. Comme il parlait le français, nous avons beaucoup discuté, confronté nos idées."

Bien sûr, le départ a été difficile. Mais ils se sont revus à l'occasion de l'anniversaire de Bienvenu. Et une autre fête est prévue le 22 janvier avec tous les accueillants et les accueillis. 

Seule obligation des accueillants : fournir deux repas par jour et habiter à Poitiers ( ou en proche périphérie )

A Poitiers, une trentaine de familles forment le réseau Welcome.

Pour devenir accueillants, il faut pouvoir offrir une chambre à la personne pendant quatre semaines et deux repas par jour ( petit déjeuner et dîner). 

Par ailleurs, il faut habiter à Poitiers ou en proche périphérie pour que la personne accueillie puisse se déplacer seule. 
Les bénévoles de l'association Welcome accompagnent les accueillants. Avant, une visite préalable permet de savoir si vous êtes prêt et si vous avez bien compris les conditions. Ensuite, un tuteur de l'association sera votre référent et celui de la personne accueillie pour toutes les questions du quotidien. " Il faut un cadre stricte et une bonne préparation pour organiser ces accueils. Les migrants qui arrivent ont déjà trop souffert de leur exil pour leur faire subir un échec", explique Vincent Le Roux qui prend l'extension de ce réseau très à coeur. 

Cette forme d'accueil des migrants en dehors des structures classiques existe en France depuis 2009 dans une quinzaine de villes françaises comme Bordeaux, Brest, Grenoble, Le Mans, La Roche-sur-Yon. 
Le réseau poitevin compte une centaine d'adhérents dont une trentaine de familles d'accueillants. 

Si vous êtes intéressés il faut contacter :
welcomepoitiers@outlook.fr
M3Q, 25 rue du Général-Sarrail à Poitiers.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité