Le groupe suédois Essity investit à Châtellerault. Choose France reconnait le savoir-faire de cette production de bas de compression

C’est la septième année que le groupe suédois Essity, participe au Sommet Choose France. Depuis que l’ex usine "Radiante" de Châtellerault a été rachetée, l’entreprise ne cesse de se développer. Cette année, elle a choisi d'axer ses efforts sur la réduction de son impact environnemental.

En 2017, le groupe suédois Essity rachète l’ancienne usine Radiante de Châtellerault. Depuis, l’entreprise s’est développée au rythme de l’arrivée de capitaux : 13 millions d’euros ont été investis sur le site depuis six ans.

Son directeur Sébastien Lepontais est très fier : « On a doublé la surface de notre atelier de tricotage, on en a profité pour réorganiser l’atelier et les machines, augmenter le nombre de machines et par la même occasion, réduire notre consommation d’électricité ».

Les investissements étrangers au service des produits français

Dans cette usine, on fabrique des bas de contention, appelés aussi plus exactement bas de compression dans le milieu médical. Jusqu'à 10 000 bas sortent chaque jour de ces machines à tricoter, soit plus de deux millions de paires par an.

Cette production est rendue possible grâce aux 250 salariés et aux investissements réguliers allant de deux à trois millions d’euros chaque année. L’entreprise a pu renouveler son parc de machines, agrandir les bâtiments, se doter de nouvelles technologies et ainsi augmenter sa capacité de production.

Ils croient en nous, en notre produit, en notre capacité à livrer de bons produits à nos patients, sur un marché dynamique. Le marché français est fort et évolue bien. La Suède croit en nous et on a besoin d’eux. C'est grâce à eux qu’on investit et qu’on agrandit notre usine.

Sébastien Lepontais

directeur de l'usine Essity

Un axe écologique pour 2024

Le groupe a installé un système centralisé permettant de réduire de 30 % sa consommation d'électricité sur l’ensemble des ateliers malgré l’augmentation de la production. Des panneaux solaires produisent 10 à 15 % de la consommation annuelle d’électricité. Pour Sébastien Lepontais, l'initiative allait de soi. « La décarbonisation de l’énergie est un vrai enjeu international, on a notre effort à faire de ce point de vue là. Ça passe par réduire notre consommation énergétique, par réinventer nos produits, afin qu’ils impactent moins l’environnement ».

Ces efforts pour l'environnement sont réalisables grâce à l’investissement, d'après le directeur, qui espère décarboner son usine « étape par étape ».

Aujourd’hui, on fabrique un produit de compression médicale qui soigne des milliers de patients tous les jours. On les aide à avoir une meilleure vie au quotidien et si en plus de ça on le fait en diminuant notre impact environnemental, c’est gagnant pour tout le monde.

Sébastien Lepontais

directeur de l'usine Essity

Choose France valorise l'économie française, et pour le directeur de l'usine, cette reconnaissance permet d'attirer les jeunes talents. Heureux de faire partie du palmarès, il tient à souligner la bonne santé du reste du bassin châtelleraudais : « Quand je vois mes collèges de Safran, de Thalès, tout le monde investit. Je crois qu’il y a une vraie dynamique en ce moment ».