Chouettes, hiboux, hérissons : les pensionnaires d'un centre de soins de la faune sauvage

Centre de soins de la faune sauvage dans la Vienne
Reportage de Marie-Noëlle Missud, Antoine Morel et Carine Grivet.

Elle s'appelle Lydia Bourdeau et cette jeune femme a décidé de consacrer sa vie au sauvetage d'animaux en danger de mort. Le centre de soins de la faune sauvage qu'elle anime dans la Vienne accueille des dizaines de pensionnaires. Reportage.

Par Bernard Dussol

C'est un centre de soins d’un genre un peu particulier. Il est destiné aux animaux de la faune sauvage. Il en existe d'ailleurs 9 dans l'ensemble de la région de la Nouvelle-Aquitaine. Celui situé dans la Vienne est certifié et agrée et il  fonctionne depuis 9 ans grâce à une seule et même personne : une bénévole qui consacre tout son temps à soigner les bêtes blessées ou accidentées.

Chouettes trouvées en bord de route, hérissons écrasés, ces animaux sauvages trouvent ici des mains compétentes pour les soigner. Chirurgie pour les cas les plus graves, homéopathie et même osthéopathie pour leur permettre de retrouver des forces avant d'être relâchés. Aux commandes de cette petite structure unique en son genre, Lydia, passionnée par la nature et par les espèces sauvages qui l'habitent.

Grâce à elle, le centre a accueilli l'année dernière 852 animaux dont plus de 80% ont été sauvés. Et le plus souvent, il s'agit d'espèces menacées.

Sur le même sujet

Pays basque : une habitante de Mouguerre portée disparue depuis une semaine

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne