À compter du 1er janvier 2024, les bacs à compost seront obligatoires en France pour chacun d'entre-nous

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

C'est un des points de la loi de lutte contre le gaspillage alimentaire, à partir du 1er janvier 2024 tous les Français devront avoir un bac à compost pour les biodéchets. De nombreuses communes ont anticipé l'application de la loi.

Après la fin des emballages en plastique, le développement du vrac, voici le compostage. À compter du 1er janvier 2024, tous les Français devront posséder un bac à compost à leur domicile ou déposer leurs biodéchets dans les bacs de compost mis à la disposition par les communes dans l'espace public.

C'est une des dispositions de la loi contre le gaspillage alimentaire de février 2020. Quand vous éplucherez des légumes, quand vous mangerez une banane ou quand vous écalerez des œufs par exemple, vous ne jetterez plus vos déchets dans la poubelle noire, mais dans un bac à compost.

Si vous avez un jardin, vous pouvez installer un grand bac à compost. On trouve ce genre d'article en bois, en aluminium ou en plastique dans les jardineries. Ils ont une contenance qui peut aller généralement de 150 à 600 litres, et leur prix varie entre 40 et 200 euros.

Pour la cuisine, les jardineries conseillent les bacs à compost avec des lombrics qui font le travail de recyclage. Ils sont plus petits et ont un couvercle qui évite les odeurs désagréables.

Les communes ont anticipé l'entrée en vigueur de la loi

La plupart des communes en France n'ont pas attendu l'arrivée de la loi pour mettre en place des bacs à compost dans l'espace public ou à en fournir aux habitants, au même titre que les poubelles.

L'agglomération d'Angoulême a mis en place depuis 3 ans des bacs à compost publics. Il y en a aujourd'hui une soixantaine, d'ici à 2024, il y en aura 120 répartis sur les 38 communes de l'agglomération.

Dans l'agglomération de Poitiers, des composteurs sont distribués aux habitants qui ont un jardin et des composteurs collectifs sont déployés dans les immeubles ou dans dans les maisons ne disposant pas de jardin. L'agglomération propose également une aide de 15 euros aux habitants qui achètent un composteur ou un lombricomposteur individuel.

À La Rochelle, le compostage est une vieille pratique et le site internet de la communauté d'agglomération propose de nombreuses manifestations autour du compostage ainsi que des distributions de bacs aux habitants.

À Niort et dans toute la CAN (Niort Agglo) également, des bacs à compost individuels sont mis à la disposition des habitants et chaque semaine, les déchets compostables sont collectés dans les bacs verts.

On estime qu'en France chaque habitant jette 85 kilos de biodéchets chaque année. Or s'ils sont collectés à part, il peuvent servir de fertilisant naturel pour enrichir les sols. Ils peuvent aussi être transformés en biogaz qui feront par exemple rouler les bus de transports en commun.