A Adriers dans la Vienne, on achète son pain et son journal à la mairie

A Adriers, pendant une dizaine de jours, c'est le maire qui vend le pain à la boulangerie. / © Jérôme Vilain/ France Télévisions
A Adriers, pendant une dizaine de jours, c'est le maire qui vend le pain à la boulangerie. / © Jérôme Vilain/ France Télévisions

Situation insolite et inédite à Adriers, dans le sud de la Vienne. Pour acheter son pain et son journal, il faut se rendre à la mairie et vous serez servis par le maire en personne. Cette solution permet aux habitants de la commune d'avoir du pain pendant les congés de la supérette.

Par Christine Hinckel

Depuis lundi, Philippe rose, le maire d'Adriers, a enfilé un nouveau costume, celui de boulanger. Pendant les congés de la gérante de la supérette, la mairie a trouvé une solution inédite dans le département et prend en charge la vente du pain et des journaux. Comme la seule boulangerie du bourg a fermé il y a deux ans, les habitants auraient dû se rendre, pendant dix jours, dans les communes voisines pour acheter leur pain, ce qui aurait posé des problèmes à tous ceux qui ne peuvent pas ou ne peuvent plus se déplacer en voiture. La supérette est aujourd'hui le dernier commerce a être encore en activité à Adriers et la vente du pain et des journaux y reprendra dès le 28 août.


Le maire derrière le comptoir

Le maire et ses adjoints ne vont jouer les boulangers que pendant une dizaine de jours. Chaque matin, un des élus va chercher le pain à Bussière-Poitevine et le maire se met derrière le comptoir d'accueil de la mairie de 10 à 12 heures pour la vente. Les élus se sont engagés bénévolement dans cette action, ils voulaient avant tout répondre à l'inquiétude de la population confontée à la fermeture du magasin.

"On a eu des appels d'habitants de la commune et c'était surtout le pain qui leur manquait. Alors, on s'est concerté avec le conseil municipal et on a décidé de prendre le dépôt de pain." explique Philippe Rose, le maire de la commune.

Une décision appréciée par de nombreux habitants mais dont l'édile ne souhaite même pas tirer de profit électoral puisqu'il a décidé de ne pas se représenter aux prochaines élections municipales.
Son successeur, en revanche, ne devrait pas avoir à prolonger l'expérience l'été prochain puisqu'un nouveau boulanger, un vrai cette fois, devrait s'installer d'ici la fin de l'année dans la commune.
 
A Adriers dans la Vienne, on achète son pain et son journal à la mairie
Pendant les vacances de la superette, le pain et le journal sont vendus en mairie à Adriers, dans la Vienne. Reportage de Jérôme Vilain, Louis Claveau et Caroline Lecoq



 

Sur le même sujet

Fraude à la licence IV : les commerçants de Sarlat s'inquiètent

Les + Lus