Ce que vous devez savoir pour déclarer vos impôts sur le revenu cette année

Publié le
Écrit par Emilie Henny

Même avec le prélèvement à la source, vous n'échapperez pas à la déclaration annuelle de vos revenus auprès des finances publiques. Et cette année, c'est à partir du 7 avril que s'ouvre la campagne 2022. On vous explique tout.

Un casse tête pour certains, une simple formalités pour d'autres... La déclaration des revenus est chaque année incontournable pour les contribuables. Alors voici quelques rappels pour vous faciliter la tâche. 

La date limite

La date limite pour déclarer ses revenus dépend du mode de déclaration que vous choisissez. 

  • Si vous déclarez en version papier, la date est fixée au jeudi 19 mai, le cachet de la poste faisant foi.
  • Si vous déclarez en ligne, le délai dépend de votre département de résidence. Pour les départements dont les numéros vont de 01 à 19, la date limite de déclaration est fixée au 24 mai. Le délai est porté au 31 mai pour les départements 20 à 54 et au 8 juin pour les départements après 55 et les départements d'outre-mer.

Il faudra donc faire sa déclaration avant le 24 mai si vous habitez en Charente et en Charente-Maritime et avant le 8 juin pour la Vienne et les Deux-Sèvres.

Les nouveautés 

Indemnités kilométriques, prime inflation, crédits d'impôt... Quelques nouveautés sont à prendre en compte cette année. 

  • Le barème kilométrique est revalorisé de 10% pour les revenus 2021.
  • L’aide exceptionnelle de 100€ dite “prime inflation” n’est pas soumise à l’impôt sur le revenu ni aux cotisations et contributions sociales.
  • En cas de souscription depuis le 9 mai 2021 à un premier abonnement de presse, vous bénéficierez d'un crédit d'impôts de 30% de la somme.
  • Vous pouvez bénéficier d'un crédit d'impôt si vous avez fait installer une borne de recharge de véhicule électrique dans votre résidence principale ou secondaire.
  • Les dons au profit d'associations cultuelles ou d'établissements publics des cultes effectués à partir du 2 juin 2021 donnent droit à une déduction fiscale de 75% (contre 66%), plafonnée à 554€.
  • Les pourboires perçus en 2022 et 2023 par les salariés en contact avec la clientèle sont exonérés d’impôt sur le revenu et de cotisations et contributions sociales.
  • Les particuliers employeurs déclarant leur salarié via le service Cesu+ peuvent bénéficier d’une avance immédiate de crédit d’impôt.
  • Les allocations versées par l’employeur couvrant ces frais de télétravail, sont exonérées d’impôt sur le revenu dans la limite annuelle de 580 €.

Droit à l'erreur et changement de situation

Vous avez déjà rempli votre déclaration de revenus 2022, mais vous constatez une erreur ? Vous avez la possibilité de modifier votre déclaration jusqu'à la date limite qui a été fixée. En revanche, hors délai, vous risquez de vous voir appliquer une majoration du montant de votre impôt sur le revenu

L'administration fiscale peut elle aussi faire des erreurs. Vérifiez donc si la situation de famille, l'adresse et les montants préremplis sont exacts. Si ce n'est pas le cas, corrigez-les directement dans les cases. 

En cas de changement de situation et pour éviter d’avoir un montant à payer l’année suivante, pensez à le signaler au plus vite via le service en ligne « Gérer mon prélèvement à la source » de votre espace particulier sur impots.gouv.fr ou en appelant le 0 809 401 401 (appel non surtaxé).

Aides à la déclaration 

Un agent assure un accueil de proximité au sein des permanences hebdomadaires réparties dans les centres des finances publiques de votre département.

Des permanences pour les personnes malentendantes sont également organisées au centre des impôts de Poitiers les 4 et 13 mai de 13h30 à 16h, et en anglais au centre de Civray les 10 et 11 mai à partir de 14h.