Covid-19 : des dépistages en drive à Poitiers et dans la Vienne

Dépistage en drive du Covid-19 sur la zone sud de Poitiers / © Laurence Cahon
Dépistage en drive du Covid-19 sur la zone sud de Poitiers / © Laurence Cahon

Le laboratoire d'analyse Bio 86 a décidé de procéder à des tests de dépistage du coronavirus avec la méthode du drive, c'est-à-dire sans sortir de sa voiture.
 

Par Jérôme Vilain

On a eu l'idée du drive pour éviter que des personnes atteintes du coronavirus puissent entrer dans nos locaux et contaminer notre personnel. 
- Laurence Cahon, présidente de la société Bio 86

Laurence Cahon dirige la société Bio 86 qui compte 11 laboratoires dans la Vienne. Elle admet que cette initiative connait un grand succès, avec une cinquantaine de dépistages par jour.

Des dépistages qui sont effectués en priorité pour les personnels hospitaliers qui présentent les symptomes du covid-19, ainsi que pour les cas de comorbidité, pour les femmes enceintes, et lors de présence de symptômes graves.

Les prélèvements se font sur les sites de Bio86, comme ici sur la zone commerciale au sud de Poitiers.
 

Dépistage en drive du Covid-19 / © Laurence Cahon
Dépistage en drive du Covid-19 / © Laurence Cahon



Mais si l'idée d'un dépistage sans sortir de sa voiture est très vendeuse, Laurence Cahon précise tout de suite que ces dépistages ne peuvent se faire que sur rendez-vous, à la suite d'une ordonnance médicale et après validation du dossier par téléphone, selon les critères établis par l'ARS (Agence Régionale de Santé).

La menace d'une pénurie de masques

Seule ombre au tableau, malgré le succès de la démarche, les dépistages par drive pourraient cesser dès la fin de cette semaine. En cause, la pénurie de masques FFP2.

Je désespère, je passe mon temps à tenter de joindre quelqu'un à l'ARS pour leur demander des masques. Avec ce qu'il nous reste, nous ne pourrons pas tenir plus de deux jours. Du coup, c'est le système D, et chacun se débrouille pour trouver des charlottes ou des masques.
- Laurence Cahon , présidente de la société Bio 86


Malgré ces difficultés, certaines aides font du bien au moral. Ainsi, les mairies de Chauvigny et de Poitiers ont proposé de fournir des tivolis pour protéger le personnel des intempéries lors des dépistages en drive.  C'est déjà ça de gagné.
 

Sur le même sujet

Les + Lus