Les épreuves du bac perturbées dans l'académie de Poitiers

Les épreuves de contrôle continu du bac se déroulent depuis le début de la semaine, et les ratés sont nombreux. Entre les manifestations devant les établissements ou les erreurs d'intitulés des sujets, la sérénité ne semble pas régner.
Bac 2020 : blocage du lycée Valin de la Rochelle
Bac 2020 : blocage du lycée Valin de la Rochelle © Valérie Prétot, France télévisions
Les épreuves de contrôle continu du bac 2020 se passent dans une ambiance qui est loin d'être sereine. Lundi matin, plusieurs lycées de l'académie ont été bloqués, totalement ou partiellement.
 
La réforme du Bac lancée par le ministre de l'Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer a du mal à passer, auprès des élèves, des enseignants et des parents d'élèves. Flou, précipitation, approximation sont les mots qui reviennent le plus souvent. Entre les sujets publiés sur twitter en pleine épreuve, les erreurs d'intitulés ou des classes surveillées par des personnels non enseignants, les choses ne sont pas toujours bien engagées.
 

Les parents d'élèves demandent une grande bienveillance



La Fédération des Conseils de Parents d'Élèves, la FCPE a écrit au ministre de l'Éducation pour demander la plus grande bienveillance à l'égard des élèves. Le co-président de la Fédéraion, Rodrigo Arenas dénonce dans un communiqué à l'AFP des conditions de passage du contrôle continu qui "créent une rupture d'égalité entre les élèves." Pour exemple, il cite le blocage du lycée Valin de La Rochelle où les élèves ont dû escalader les grilles de l'établissement afin d'aller composer. Ou bien encore la proviseure d'un lycée d'Orléans-Tours qui a informé les élèves de première des chapitres à réviser pour l'épreuve d'histoire-géographie. Il dénonce également des enseignants qui "chauffent les élèves pour aller vers le boycott."

Des bugs sur les sujets aussi



Les élèves du lycée Joseph Desfontaines de Melle, dans les Deux-Sèvres ont alerté notre rédaction sur les conditions de passage des épreuves.
Ils expliquent par exemple, qu'à la suite d'un problème informatique, des élèves ont passé 30 minutes avec le sujet sur la table sans pouvoir composer, avec en conséquence, la possibilité de parler de l'épreuve.
 À Poitiers, un internaute a partagé sur Facebook ce qu'il présente comme l'intitulé d'une épreuve d'espagnol. Il y a de quoi s'étonner. On demande aux élèves de" rédiger un article dans le journal du lycée pour convaincre les élèves de participer à la prochaine course contre l'égalité des sexes." Un CONTRE qui est sans doute une erreur...Le rectorat reconnait qu'il s'agit bien sûr d'une erreur. L'épreuve d'espagnol pourrait être reportée pour les élèves du lycée Camille Guérin.
© Facebook
Poursuivre votre lecture sur ces sujets