Fin d'année morose pour le PB86 après sa défaite contre Quimper

Le PB86 n'est pas parvenu à décrocher une victoire pourtant importante à domicile face à Quimper ce vendredi 27 décembre. Cette douzième défaite en treize matchs apporte une conclusion morose à l'année 2019.

Par Boris Granger

Finir l'année 2019 sur une victoire : Antoine Brault et ses hommes en rêvaient. Malheureusement, le PB86 s'est incliné logiquement face à Quimper et poursuit sa série noire, à deux mois de sa seule et unique victoire en championnat de la saison contre Paris, le 1er novembre dernier. Score final : 64 - 91.
 

Cauchemar en deuxième mi-temps

La partie n'avait pourtant pas si mal commencé : au terme du premier quart-temps, les Poitevins ne sont menés au score que d'un point (22- 23). Ils parviennent même dans le deuxième quart-temps à prendre, l'espace d'un instant, neuf points d'avance. Mais c'était sans compter sur la réaction de l'UJAP de Quimper qui réduit le score à deux points d'écart (45 - 43).

De retour des vestiaires, le PB86 s'écroule et le cauchemar commence. Quimper impose sa domination face à une équipe poitevine en maque d'envie. À la fin du troisième quart-temps le tableau affiche un pénible 57 à 64. Le dernier quart-temps est désastreux et Poitiers ne marque que 7 points contre 27 pour les Bretons, qui plient définitivement le match.
 

"Retrouver de la tête et du cœur"

"On manque cruellement d'agressivité, souligne Antoine Brault, surtout étant donné notre position au classement." Pour l'entraîneur, la seconde période a vu le doute s'immiscer dans la tête des joueurs alors que Quimper montait en puissance. "On a commencé à paniquer et nos vieux démons ont resurgi."

Pour Bryan Pamba, amer, c'est même une des pires rencontres de la saison. "Les matchs se suivent et se ressemblent, soupire le meneur. En terme d'envie, on ne joue pas comme des derniers, mais comme si on était à une place confortable dans le championnat : on se doit de retrouver de la tête et du cœur."
 

Reprise le 3 janvier

Si la saison est loin d'être finie, le PB86 s'enfonce encore un peu plus dans la tourmente et stagne à la dernière place du classement "On n'est qu'à un tiers du championnat, essaie de relativiser Antoine Brault. On n'est pas encore condamnés et il y a toujours moyen de redresser la barre." En attendant la reprise de l'entraînement, le 3 janvier, les joueurs vont pouvoir se reposer et se préparer pour un mois de janvier chargé. Prochain match face à Antibes le vendredi 10 janvier.

 

Sur le même sujet

Les + Lus