Grand Poitiers : galère en vue pour les parents d'élèves, 10% des lignes scolaires ne seront pas assurées à la rentrée prochaine faute de conducteurs

Publié le
Écrit par E. Gérard avec M. Leblanc

Les élèves des communes de Dissay, Saint-Georges-les-Baillargeaux ou encore Jaunay-Marigny seront notamment privés de bus à la rentrée prochaine. Vitalis assure chercher des solutions.

La rentrée s'annonce compliquée pour les parents d'élèves de six communes de Grand Poitiers, dont Poitiers. Il y a quelques jours, Vitalis qui délègue en service public le transport scolaire à plusieurs sociétés privées a annoncé que certaines lignes scolaires ne circuleront pas à la reprise des cours en septembre. 

"Je l'ai appris en allant renouveler mon abonnement" explique Karine Richard, "mais une fois sur place, ils m'ont dit que la ligne était carrément supprimée. Le choc !". Mère d'un collégien de 12 ans, cette habitante de Saint-Georges-les Baillargeaux ne décolère pas. 

Mon mari et moi nous travaillons tous les deux, on ne peut pas aller chercher notre fils à 17h. Il ne peut pas faire le trajet en vélo, on n'a pas de famille sur place... Je ne sais pas du tout comment on va faire.

Karine Richard, habitante de Saint-Georges-les-Baillargeaux

Dans la commune, ce sentiment d'incertitude est partagée par de nombreux parents. "Moi, je n'ai aucune solution pour mes enfants, j'en ai quatre à la maison" se désole Émilie Roux qui précise que "l'arrêt de bus et la route avec tous les panneaux ont été refaits il y a deux mois".  Elle se dit surprise par la soudaineté de cette annonce qui, selon elle, "n'était pas du tout prévue"

De fait, Vitalis explique avoir été contrainte de prendre cette décision radicale qui concerne 10% des 165 lignes scolaires. "Les services scolaires (...) sont attribués selon des procédures de marchés publics. Certains secteurs n'ont fait l'objet d'aucune candidature" argumente la direction qui précise avoir "déjà réalisé un travail d'optimisation des services scolaires permettant de limiter les besoins en véhicules et en conducteurs"

Appel aux retraités 

Les conducteurs, ce sont eux le nœud du problème. Ils ne sont pas assez nombreux. Il ne manquerait une vingtaine chez Vitalis. Mais la pénurie est nationale : elle est estimée à 17.000 à l'échelle du pays. Horaires décalés, temps partiels, salaires, la profession souffre d'un manque d'attractivité. Et les absences liées au Covid n'arrangent rien. 

"C'est un contexte qui nous dépasse largement" justifie Frankie Angebault. Président de Vitalis et vice-président chargé de la mobilité au sein de Grand Poitiers, il assure que tout est mis en œuvre pour que "chaque enfant ait une solution à la rentrée". La possibilité de covoiturage est étudiée, tout comme celle d'utiliser des véhicules plus petits ne nécessitant pas un permis "bus".  

On songe aussi à faire appel à des conducteurs retraités qui pourraient peut-être nous rendre service sur quelques contrats de quelques heures.

Frankie Angebault. président de Vitalis

Les parents d'élèves eux veulent croire qu'une solution alternative leur sera proposée le plus vite possible. "On compte beaucoup sur nos maires" espère Émilie Roux, "mais pour le moment, on ne sait pas comment nos enfants vont aller à l'école."

Les lignes concernées

  • Dissay

- Ligne S401 (La Jardelle - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S405 (Aillé - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S412 (Traversais - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S453 (Croix de Bondilly - LPI, Isaac de l’Étoile)
- Navette JM11 (collège Saint-Exupéry - Institution du Sacré-Cœur)
- Navette FU03 (Aire d’échange Gare Futuroscope - Lycées Dolmen et Camille-Guérin)
- Navette FU04 (Aire d’échange Gare Futuroscope - collège Jean Moulin, Lycées Saint-Jacques-de- Compostelle et Kyoto)
- Ligne P13 (Rue du Froment - écoles primaires)
- Ligne P15 (Maison Neuve - écoles primaires)

  • Saint-Georges-lès-Baillargeaux

- Ligne S404 (Bois de Vayres - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S405 (Aillé - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S451 (Roberderie - Aire d’échange Gare Futuroscope)
- Ligne S453 (Croix de Bondilly - LPI, Isaac de l’Étoile)
- Ligne P12 le matin et le soir (école primaire)
- Navette JM11 (collège Saint-Exupéry - Institution du Sacré-Cœur)
- Navette FU03 (Aire d’échange Gare Futuroscope - Lycées Dolmen et Camille-Guérin)
- Navette FU04 (Aire d’échange Gare Futuroscope - collège Jean Moulin, Lycées Saint-Jacques-de-Compostelle et Kyoto)

  • Beaumont Saint-Cyr

- Ligne S411 (Pineau - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S412 (Traversais - collège Saint-Exupéry)
- Ligne S453 (Croix de Bondilly - LPI, Isaac de l’Étoile)
- Navette JM11 (collège Saint-Exupéry - Institution du Sacré-Cœur)
- Navette FU03 (Aire d’échange Gare Futuroscope - Lycées Dolmen et Camille-Guérin)
- Navette FU04 (Aire d’échange Gare Futuroscope - collège Jean Moulin, Lycées Saint-Jacques-de-Compostelle et Kyoto)

  • Jaunay-Marigny

- Ligne S456 (Marigny Centre - Aire d’échange Gare Futuroscope)
- Ligne S411 (Pineau - collège Saint-Exupéry)
- Navette JM11 (collège Saint-Exupéry - Institution du Sacré-Cœur)
- 1 Navette FU03 (Aire d’échange Gare Futuroscope - Lycées Dolmen et Camille-Guérin)
- Navette FU04 (Aire d’échange Gare Futuroscope - collège Jean Moulin, Lycées Saint-Jacques-de-Compostelle et Kyoto)

  • Chasseneuil-du-Poitou

- Ligne S90 (Martigny - collège Joséphine-Baker)

  • Poitiers

- Ligne S902 le soir (Palais de Justice, Porte de la Madeleine, La Souche, Château d’Eau - collège Joséphine-Baker)

Pour les autres communes de Grand Poitiers, les lignes scolaires circuleront normalement.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité