Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale, en visite à la Technopole du Futuroscope

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale a passé une partie de sa journée à la Technopole du Futuroscope. Au programme de sa journée : visite dans les établissements phares en matière d'Éducation nationale, nombreux à Chasseneuil du Poitou.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

A sa descente du train, Jean-Michel Blanquer s’est prêté à l'exercice des photos et selfies avec des collégiens qui arrivaient eux pour visiter le parc du Futuroscope.


Il devait ensuite se rendre à l’ESENESR, l’École Supérieure de l'Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche qui assure la formation "des personnels d'encadrement pédagogiques et administratifs", des directeurs d’établissements, des directeurs de l’éducation nationale (anciennement inspecteurs académiques), et le formations de bien d’autres acteurs de l’Éducation dans le pays (voire les missions de cet établissement sur son site).

Des rencontres sans nul doute utiles pour le ministre en pleine réflexion sur les réformes à apporter au système éducatif français : changement des rythmes scolaires, dédoublement des classes en ZEP, aide aux devoirs dans les établissements
Un reportage d'E. Gerard, S. Bourin et P. Ritaine avec les interviews de Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale et de Magali Espinasse, co-secrétaire académique Snes-FSU

Le ministre a également prévu d’aller au CNED (Centre National d’Éducation à Distance) et dans les services du Réseau Canopée, le réseau de création et d’accompagnement pédagogique, qui ont leur siège à Chasseneuil de Poitou.

Ce déplacement pourrait se poursuivre jusque dans l’après-midi.