L'ancienne préfète de l'ex Poitou-Charentes, Elisabeth Borne est nommée Première ministre par Emmanuel Macron

Publié le
Écrit par Isabel Irsch / LG

C'est désormais officiel depuis ce lundi, Elisabeth Borne remplace Jean Castex à Matignon, après un parcours passé en Poitou-Charentes, et au sein de différents ministères.

En 2013, Elisabeth Borne a été nommée préfète de l'ex région Poitou-Charentes de 2013 à 2014 puis directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l'Écologie de 2014 à 2015. C'est première femme à avoir rempli cette mission dans notre région. Elle est la seconde femme à être nommée à cette fonction depuis Édith Cresson en 1991. Elle est la troisième premier ministre d'Emmanuel Macron depuis 2017 et la première depuis sa réélection en 2022.


La polytechnicienne a fait un passage assez court en Poitou-Charentes, un peu plus d’un an, au cours duquel elle a rencontré Ségolène Royal, alors présidente de région. Les deux femmes ont tissé des liens. En avril 2014, Ségolène Royal, alors ministre de l’écologie, lui propose un poste de directrice de cabinet qu’Elisabeth Borne accepte.
Proche du Parti Socialiste pendant des décennies, elle Au début des années 1990, elle devient conseillère au ministère de l'Éducation nationale auprès de Lionel Jospin puis de Jack Lang. En 2017, elle choisit de rejoindre Emmanuel Macron.


Depuis, elle devenu Ministre chargée des transports dans le gouvernement d'Edouard Philippe, puis Ministre chargée de la transition écologique en 2019. Et enfin en 2020, Ministre du travail au sein du gouvernement de Jean Castex.


Certains analystes politiques voient dans cette nomination une façon de donner des gages au sein de l’électorat de Jean-Luc Mélenchon, en raison de son passé au sein de la gauche.